Fabien Centonze sur sa blessure à la cuisse droite « rien d’alarmant si c’est bien traité » | OneFootball

Icon: Tribune Nantaise

Tribune Nantaise

·23 septembre 2022

Fabien Centonze sur sa blessure à la cuisse droite « rien d’alarmant si c’est bien traité »

Image de l'article :Fabien Centonze sur sa blessure à la cuisse droite « rien d’alarmant si c’est bien traité »

(Crédits photo : Clément Payen / FC Nantes)

Présenté en conférence de presse, Fabien Centonze, avec Antoine Kombouaré, donne des nouvelles sur son état physique.

Arrivé blessé du FC Metz, Fabien Centonze, présenté à la presse, évoque sa récente blessure à la cuisse droite, qui, en réalité, a été détectée lors de la visite médicale à la Jonelière.

« On est dans l’optique de soigner la blessure le plus rapidement possible. »

« Lors de la visite médicale, ça a été détecté. On a préféré ne pas prendre de risque et traiter la chose avant de me balancer sur le terrain avec un petit risque quelconque. Rien d’alarmant si c’est bien traité. J’ai joué le week-end dernier. On est dans l’optique de soigner la blessure le plus rapidement possible. Il n’y a pas de délai, mais ça ne va pas non plus prendre deux jours. On va faire les choses correctement. »

Sa blessure actuelle serait alors les conséquences des différents pépins qu’il a pu avoir dans le passé. « J’ai eu plusieurs récidives sur cette cuisse, forcément, il y a des petites fibres des fois qui se décollent, et on pense que ça a un peu retiré. »

« On pense que c’est une élongation. »

Antoine Kombouaré, présent à ses côtés, donne plus de détails sur la situation. « On va faire un bilan médical avec lui. Ce qui est sûr, c’est qu’après le match, il a fait un test VMA et a ressenti une petite douleur, c’est pour ça qu’on pense que c’est une élongation. On va faire un bilan médical et en fonction de ce qu’il va se passer, on pourra parler de délais. Aujourd’hui, on ne sait pas. » Il faudra attendre au moins le début de semaine prochaine pour avoir une idée précise de son indisponibilité. « Le doc n’est pas là, il rentre lundi » ajoute le coach.

Nicolas G.

À propos de Publisher