Amiens SC : Bongani Zungu « à court de rythme mais très investi » | OneFootball

Amiens SC : Bongani Zungu « à court de rythme mais très investi »

Logo : Le 11 HDF

Le 11 HDF

Dix jours après une sortie médiatique remarquée dans la presse sud-africaine, Bongani Zungu a rejoué avec l’équipe réserve de l’Amiens SC, victorieuse au Touquet (1-2) samedi pour le compte du championnat de National 3. En dépit d’une condition physique encore loin d’être optimale, le milieu de terrain sud-africain a rendu une copie honorable selon Antoine Buron, qui donne également des nouvelles de Mathis Lachuer.

Bongani Zungu a effectué son retour sous vos ordres…

On a senti qu’il était forcément à court de rythme mais il y avait ce terrain très lourd pour une reprise. Ca a été. Dans son positionnement, ses interventions défensives, son influence sur le jeu offensif, on a senti qu’il était largement au-dessus du niveau National 3. Il va lui falloir encore un peu de rythme pour retrouver son niveau le plus optimal mais il a été présent dans la récupération, a influé sur le jeu sur le plan technique, a été très bon dans l’état d’esprit, très investi. C’est un garçon qui a rempli sa mission. Il est venu chercher du temps de jeu et aider l’équipe à gagner, c’est ce qu’il a fait. Je n’ai rien à lui reprocher. Quand on n’a pas joué depuis six mois, c’est forcément difficile au niveau du rythme et il est sorti à la 75ème minute mais il a rempli sa mission en venant avec nous.

Il trace le même chemin qu’Eddy Gnahoré il y a quelques semaines…

Francis de Percin était au match et c’est le staff pro qui prendra sa décision le concernant en fonction de ce qu’il montrera à l’entraînement. Je n’ai qu’un avis extérieur sur le rythme qu’il peut avoir. Eddy avait effectivement fait quelques minutes avec nous et ça lui a permis de retrouver une place. Le but d’une réserve c’est aussi d’être au service de l’équipe première et quand des garçons reviennent, on les accueille, et s’ils jouent le jeu, c’est encore mieux parce qu’ils ont des qualités footballistiques qui permettent de renforcer cette jeune équipe. C’est du donnant-donnant. J’espère pour lui qu’il retrouvera une place dans le groupe, c’est le but pour un joueur professionnel mais s’il a encore besoin de rythme et de temps de jeu, on l’accueillera sans soucis.

Comment cela s’est passé pour Mathis Lachuer, en-dehors du but ?

C’était très bien dans l’état d’esprit, même si je n’avais pas de doute là-dessus. Il a eu une influence intéressante sur le plan technique. Dans le jeu, il a amené sa clairvoyance et sa justesse technique sur un terrain qui était difficile, je le répète, donc il n’a pas tout réussi. Il a amené de la sérénité au milieu. Comme d’habitude, il a été très actif à la récupération du ballon, très intelligent dans le positionnement que ce soit offensif ou défensif. Il a une qualité de passe et une vision du jeu qui permettent d’éclairer des situations. Ca a été positif. Ce n’est que le premier match où il redescend, j’espère pour lui que ce sera le seul. En tout cas, sur ce qu’il a démontré hier, il n’oublie pas par où il est passé et je trouve que c’est tout à son honneur d’avoir cet état d’esprit. Ce n’est jamais facile de redescendre, il a répondu présent et c’est plutôt positif.

Tous propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher