Yon Ecenarro : « Il y a du Kodjo Afanou en Junior Mwanga, et du Jules Koundé au niveau de la sérénité » | OneFootball

Yon Ecenarro : « Il y a du Kodjo Afanou en Junior Mwanga, et du Jules Koundé au niveau de la sérénité »

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

, Yon Ecenarro, consultant pour la radio, s’est exprimé sur l’une des révélations des Girondins de Bordeaux en ce début de saison, Junior Mwanga.

« C’est la très belle surprise du début de saison des Girondins de Bordeaux, clairement. Pour aller dans la comparaison, je le mettrai dans la sérénité un peu au niveau de Jules Koundé. Quand il a commencé, il a joué dans un moment où c’était très compliqué, à Granville en Coupe de France… Mais il avait cette sérénité. Alors, ce n’est pas le même type de joueur, il y a du Kodjo Afanou en Junior Mwanga, et je trouve que c’est un mix des deux. On va lui souhaiter la même carrière, mais pas trop vite : qu’il attende d’être très bon après la fin du mercato… Tout le monde commence à parler de lui, et… Je trouve qu’il est impressionnant au niveau de la sérénité. En plus, les statistiques parlent pour lui : on gagne, et on ne perd pas car il est là. Il arrive même à bonifier Stian Gregersen à côté de lui, qui fait ses meilleurs matches quand il est associé avec lui. Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures… Ce n’est pas forcément spectaculaire mais tout ce qu’il fait est précis, pesé, et niquel chrome. C’est vraiment impressionnant pour son âge ».

Il ne s’agit pas non plus d’un défenseur qui prend des risques quand le danger est présent.

« Ce que j’apprécie aussi c’est que quand il est sous pression, qu’il voit qu’il ne peut pas relancer, il n’hésite pas à mettre une sacoche devant ou à taper en touche. Il ne se donne pas un rôle qui n’est pas le sien, même si je pense que techniquement il est capable de le faire. On est sur un nouveau système, avec des joueurs qui n’ont pas l’habitude de jouer ensemble vraiment… Au milieu, ce sont quasiment trois joueurs avec qui ils n’ont presque jamais joué, donc il n’y a pas ces automatismes liants… Au bout d’un moment, au lieu de risquer cette passe sur un milieu à trois, on allonge un peu le jeu. Ce n’est pas très beau, mais c’est efficace, et il faut savoir le faire. C’est ça qui est chouette, à cet âge-là, se tromper rarement sur ses choix ».

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher