Yohane Moreira (AC Amiens b) : « Cette défaite nous condamne » | OneFootball

Yohane Moreira (AC Amiens b) : « Cette défaite nous condamne »

Logo : Le 11 HDF

Le 11 HDF

Tombé en fin de match contre la réserve de Marcq-en-Baroeul (2-3), l’AC Amiens (b) a concédé sa septième défaite de rang. De quoi solder les derniers espoirs de maintien selon son entraîneur, Yohane Moreira. Entretien.

Yohane, comment réagissez-vous à cette défaite sur le fil ?

On a été fidèle à nous-mêmes, on a craqué dans les dix dernières minutes en manquant d’intelligence tactique. On prend encore un coup de pied arrêté et on perd le match sur ça, trois coups de pied arrêtés. On est mené, on égalise, on prend les devants mais on craque encore. Il y a des regrets parce qu’on a encore lâché ce match sur nos points faibles. J’ai essayé de leur expliquer qu’il fallait concéder le moins possible, on avait opté pour un projet de jeu qui a posé des problèmes à Marcq, ça a plutôt bien marché mais on s’est malheureusement disloqué sur les dix dernières minutes et on ne sauve même pas le match nul. Je pense que cette défaite nous condamne. Il faut être réaliste mais pour l’amour du maillot, il faudra jouer les derniers matches dignement.

C’est une saison galère…

Oui, ça l’est. Ca avait démarré difficilement avec trois ou quatre joueurs du groupe N3 qui se sont blessés gravement et on les a toujours pas récupérés alors qu’ils étaient censés évoluer avec moi. Ce sont des joueurs censés être clés comme Romane Hamdane, Hugo Vicart. La lourde suspension de Khelif n’aide pas non plus parce qu’il avait pris treize matches au futsal et il lui en reste trois. Quand tu es privé de ces joueurs, un par ligne, ça devient compliqué, surtout quand tu évolues avec des jeunes de dix-neuf ou vingt qui ont, pour la plupart, connu le District comme plus haut niveau. Quand tu les mets en R2, c’est bien pour eux parce qu’ils s’aguerissent mais ça ne suffit pas. Ils manquent d’intelligence tactique, de gestion de match. La R2, c’est des matches de roublard, ça ne se fait pas que sur la qualité des joueurs. On sait pourquoi on en est là aujourd’hui et à nous de rectifier le tir l’année prochaine en R3.

Maintenant il faut réussir à garder les joueurs sous pression…

Je suis un compétiteur et jouer pour jouer ne m’intéresse pas. Je vais vite voir ceux qui vont accrocher et ceux qui vont décrocher. A partir de là, ce sera réglé. Je ne vais pas fausser le championnat, je vais jouer les matches restants pour les gagner.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher