Walter Baseggio confiant : "J'ai dit à Anderlecht qu'Esposito était une bonne idée" | OneFootball

Walter Baseggio confiant : "J'ai dit à Anderlecht qu'Esposito était une bonne idée"

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

Sebastiano Esposito vit un début de saison compliqué. Mais les qualités de l'Italien sont évidentes, et Walter Baseggio, qui a soufflé le nom du buteur à Peter Verbeke, ne doute pas.

Walter Baseggio suit le football italien de près et avait déjà repéré les qualités de Sebastiano Esposito (20 ans) à l'Inter Milan. Au point que l'ancienne icône du RSC Anderlecht en a parlé avec Peter Verbeke, nous assure-t-il. "J'en ai parlé au directeur technique à l'époque et lui avais asusré que selon moi, il avait les qualités pour facilement s'imposer à Anderlecht", explique Baseggio. "Je le suis depuis quelques années, depuis qu'il est à l'Inter, puis lors de son passage en Suisse. Et comme le RSCA n'a pas vraiment d'argent, ne peut pas effectuer de gros transferts, pourquoi pas le prêt d'Esposito ?".

Bien sûr, pas question pour Baseggio de tirer la couverture à lui. "Je ne suis pas agent et pas recruteur, je ne suis rien ! Mais sauf erreur, c'est moi qui ai sorti son nom en premier", sourit l'ex-Mauve. "Et Esposito à Anderlecht, c'est un très grand coup. Tu lui ajoutes Fabio Silva en attaque...maintenant, la jeunesse, c'est beau, mais ce serait pas mal qu'ils y ajoutent un peu d'expérience".

Le nouveau duo vedette ?

Il est cependant prématuré, estime Walter Baseggio, pour voir en Silva-Esposito un duo comparable au duo Koller-Radzinski derrière lequel il évoluait dans les années 2000. "Les années ont passé. Et je pense que la différence entre l'Anderlecht des années 2000 et celui-ci...c'est qu'à l'époque, nous avions un bel équilibre, avec 3 ou 4 joueurs très, très forts, et le reste de l'équipe qui faisait "le sale boulot". Le groupe doit être uni, des titulaires aux remplaçants".

Cet Anderlecht-là semble-t-il taillé pour le titre ? Pour Baseggio, c'est plus compliqué que cela, même si Bruges paraît un peu déforcé. "L'Antwerp avait une belle équipe l'an dernier. Bruges, ça fait cinq ans qu'ils font du bon boulot sur le marché des transferts, un seul départ ne changera pas ça mais sans aucun doute, le départ de Charles De Ketelaere est important. Ils se sont renforcés, cependant", pointe Baseggio. "Ils ont aussi un coach maison, mais c'est sa première expérience. Je crois que La Gantoise et Anderlecht peuvent être les bonnes surprises de la saison".

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher