Waldemar Kita « L’entraîneur est inquiet mais la première personne inquiète, c’est moi. » | OneFootball

Waldemar Kita « L’entraîneur est inquiet mais la première personne inquiète, c’est moi. »

Logo : Tribune Nantaise

Tribune Nantaise

Waldemar KITA et Antoine KOMBOUARE (Photo Hugo Pfeiffer/Icon Sport)

En interview pour L’Équipe, Waldemar Kita a fait un point sur la réaction d’Antoine Kombouaré après la rencontre face à Lille.

« Je suis prêt à acheter mais pas à acheter pour acheter »

En interview pour Prime Vidéo, Antoine Kombouaré avait exprimé son mécontentement sur le mercato estival nantais. Un message indirect mais clair pour Waldemar Kita.

« Dans l’équipe, il y a des bons éléments et Ludo fait partie des très bon joueurs que l’on a. Aujourd’hui, non seulement il ne faut pas de départ mais il faut aussi des arrivées. C’est le message que j’ai fais passer à la direction depuis un moment. Bien sûr que je suis capable d’attendre mais je vais pas attendre longtemps. Ça a le mérite d’être très clair. Aujourd’hui il faut renforcer l’équipe, on a besoin de joueurs pour venir aider ceux qui sont sur le terrain. »

La réaction de Waldemar Kita ne s’est pas fait attendre et, ce lundi, l’Équipe a transmis sa version sur la situation actuelle au club.

« C’est classique, j’ai l’habitude. L’entraîneur est inquiet mais la première personne inquiète, c’est moi. Il ne faut pas oublier que le marché ne bouge pas beaucoup et que c’est pareil dans tous les clubs. On n’a pas fait partir de joueurs non plus : sur les six qui nous ont quittés, il n’y avait qu’un seul titulaire (Randal Kolo Muani parti à l’Eintracht Francfort). Parfois, les entraîneurs et les dirigeants n’ont pas la même façon de voir les choses : nous, c’est sur du long terme ; eux, c’est chaque dimanche. Mais il ne faut pas non plus dire qu’il n’y a pas de joueurs. Après, qu’ils conviennent ou pas, c’est autre chose… Aujourd’hui, on veut garder le groupe qu’on a. »

En fin mai dernier, Antoine Kombouaré avait révélé que le président était prêt à investir pour la nouvelle saison de football. « Les discussions se sont portées sur quels moyens met-on pour la saison prochaine, le président m’a assuré qu’il allait investir et qu’il voulait avoir une belle équipe ». Waldemar Kita, sur ce point, a tenu à s’exprimer à son tour.

« Après le match, je lui ai dit qu’on allait essayer de prendre deux ou trois joueurs. Je suis prêt à acheter mais pas à acheter pour acheter. Si on me propose un joueur à 20 M€ et que j’estime que ce n’est pas pour nous, je dirai non. Moi, je suis un grand garçon, ça fait 20 ans que je suis dans le foot. Je n’ai pas besoin de montrer que je prends des initiatives ou qu’on me mette la pression. Ça ne marche pas avec moi. Il faut être correct. »

Morgan Lavergne.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher