Vincent Romain : « C’est un coup dur pour les Girondins mine de rien parce que c’est un joueur pour qui ils ont fait des efforts cet été » | OneFootball

Icon: Girondins4Ever

Girondins4Ever

·25 septembre 2022

Vincent Romain : « C’est un coup dur pour les Girondins mine de rien parce que c’est un joueur pour qui ils ont fait des efforts cet été »

Image de l'article :Vincent Romain : « C’est un coup dur pour les Girondins mine de rien parce que c’est un joueur pour qui ils ont fait des efforts cet été »
Image de l'article :Vincent Romain : « C’est un coup dur pour les Girondins mine de rien parce que c’est un joueur pour qui ils ont fait des efforts cet été »

Sur TV7Vincent Romain, journaliste pour Sud Ouest, s’est exprimé sur les blessures des derniers jours aux Girondins de Bordeaux.

« La blessure d’Albert Elis, c’est un coup dur pour les Girondins mine de rien parce que c’est un joueur pour qui ils ont fait des efforts cet été. A priori, il était censé partir, et même lui avait exprimé, et son agent encore plus, des désirs de départ. Finalement, il est resté à Bordeaux, alors que c’est un joueur qui est plutôt taillé pour jouer au niveau supérieur. Mais finalement, il se blesse une fois, deux fois, trois fois… David Guion a fait bien attention à ce qu’il reprenne progressivement, à ne pas trop se précipiter, donc il l’a fait jouer quelques minutes par ci, par là… En étant titulaire, au bout de quelques minutes, il a ressenti une douleur, donc il est de nouveau obligé de le laisser de côté pour l’instant. Ce n’est pas le seul souci puisque Logan Delaurier-Chaubet, lui aussi, est un peu blessé à la jambe. On rajoute Junior Mwanga derrière et là pour moi c’est encore plus important que les deux autres parce que c’était peut-être le meilleur joueur des Girondins depuis le début de la saison. Défensivement il était hyper costaud, hyper serein. Il jouait comme s’il avait déjà une expérience énorme. Mine de rien, les Girondins avaient encaissé quatre buts, et il n’était pas sur le terrain sur trois de ces quatre buts. A ce niveau-là, ce n’est peut-être plus une coïncidence non plus. Il va falloir commencer à pallier ces blessures. Tant mieux que les recrues aient commencé à arriver, c’est là qu’on voit que c’est important et qu’on ne peut pas juste tourner avec un effectif réduit ».

Il y a aussi, quoi qu’on en dise, de la fragilité mentale car avec tous les événements de l’été, les joueurs ont été exposés.

« La pression était énorme aussi autour d’eux, et ils n’ont pas forcément l’habitude d’encaisser une préparation physique de niveau Ligue 2. On rappelle que jusqu’à présent ils étaient quand même en National 3, ce qui n’a absolument rien à voir. Il y a la répétition des matches, l’attente autour d’eux, on parle d’eux, donc évidemment il y a un peu de pression qui s’ajoute, et ça génère un peu de stress. On ne peut pas leur reprocher d’avoir des petits pépins physiques ».

Image de l'article :Vincent Romain : « C’est un coup dur pour les Girondins mine de rien parce que c’est un joueur pour qui ils ont fait des efforts cet été »

À propos de Publisher