💸 Vente ASSE : David Blitzer déterminé à racheter l'ASSE | OneFootball

💸 Vente ASSE : David Blitzer déterminé à racheter l'ASSE

Logo : Peuple-Vert.fr

Peuple-Vert.fr

La bombe est tombée hier. Plus d'un an après la mise en vente du club, rien n'a bougé. Pour autant, un nouveau projet vient remuer l'AS Saint-Etienne. Le milliardaire américain David Blitzer semble plus qu'intéressé pour reprendre l'ASSE. L'Equipe du jour et RMC confirment et appuient. Extraits.

L'EQUIPE : "L’information a été révélée hier matin par The Independent, quotidien britannique, et elle est confirmée : Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, coactionnaires majoritaires de l’AS Saint-Étienne, ont un nouveau candidat pour le rachat des Verts, de nouveau remis publiquement en vente depuis le 14 avril 2021. L’offre émane cette fois-ci de David Blitzer, un homme d’affaires américain dont la fortune est estimée à plus de cinq milliards de dollars (4,78 milliards d’euros), et que Caïazzo connaît personnellement.

Le voilà désormais désireux d’étendre sa toile en Ligue 1. Blitzer se proposerait d’investir dans l’ASSE via sa société Bolt Football Holding, pas par un fonds d’investissement. Reste à savoir dans quelle proportion : comme actionnaire minoritaire fort, de nouveau recherché par Caïazzo et Romeyer depuis qu’ils ont reçu l’assurance de toucher 16,5 M€ (33 M€ en cas de maintien) grâce à la création de CVC, la filiale commerciale de la LFP ? Ou comme nouveau propriétaire ? Une source proche du dossier indiquait, hier soir, que Blitzer pencherait plutôt pour la seconde option. Son offre de rachat s’articulerait même selon les deux cas de figure : un maintien en L1 ou une relégation en L2.

Cette offre, qui tombe miraculeusement à trois jours d’un match décisif pour la survie des Verts en Ligue 1, à Nantes, n’a pas (encore) été confirmée par le club. Elle aurait même surpris en interne. Surtout qu’en cas de descente en L2, l’ASSE ne se retrouverait pas acculée financièrement. Et si elle se concrétise enfin, ce devrait être dans les tout prochains jours. Quel que soit le résultat à la Beaujoire, l’ASSE va avoir tout un club à reconstruire. Et tout de suite.

RMC : "Selon nos informations, il existerait deux offres distinctes: une en cas de maintien, l’autre en cas de relégation.

Cette offre serait par ailleurs formulée par le biais de Bolt Football Holding, une société et non un fonds d’investissement. C’est cette compagnie qui est entrée dans le capital des trois clubs de football précédemment cités. La direction exécutive de l’AS Saint-Etienne affirme à RMC Sport ne pas être au courant."

Mentionné dans cet article

Ă€ propos de Publisher