Usmakabyle : « Nous sommes prêts à aller à la guerre »

Logo : Site officiel AS Monaco

Site officiel AS Monaco

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fwww.asmonaco.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F03%2Fusmakabyle.jpg&q=25&w=1080

Ils sont prêts ! Après avoir terminé quatrième de la saison régulière de l’eFootball.Pro, Kilzyou, Lotfi et Usmakabyle disputent les playoffs ce samedi. Avec un seul objectif : remporter la compétition pour la troisième fois consécutive. Pour cela, les hommes d’Imad Mihoubi devront réaliser un sans faute et remporter leurs trois rencontres qui vont se jouer en aller-retour. Cela passe d’abord par Arsenal pour le compte des quarts de finale, puis la Roma en demi-finales, avant peut-être la Juventus ou Barcelone. Des confrontations qui s’annoncent donc palpitantes. Cela n’effraie toutefois pas le capitaine de l’équipe, Usmakabyle, qui a évoqué ses grandes ambitions pour cette phase finale. Entretien.

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/resize?fit=max&h=606&image=https%3A%2F%2Fwww.asmonaco.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F06%2Fdsc03102-copie-2.jpg&q=25&w=1080

Bonjour Usmakabyle. D’abord, quel est le sentiment qui prédomine avant les playoffs ?

C’était une année bizarre, dans des conditions bizarres puisque l’on joue en mode online. Ce n’est pas là où on est les meilleurs, donc c’est assez spécial. Mais une chose est sûre. On donnera tout et on veut le titre au bout.

Comment les avez-vous préparés ?

Comme d’habitude. On s’entraîne en essayant de trouver la meilleure formule possible avec nos joueurs, parce que chaque semaine, cela varie. On s’est également vus il y a une semaine et demi pour manger ensemble et décompresser avant les phases finales.

A part l’entraînement, il n’y a pas spécialement de préparation. On connaît nos défauts et nos qualités, donc on a juste à s’entraîner, et on espère que le jour-J, cela tournera en notre faveur.

Vous avez obtenu une victoire et concédé une défaite face à Arsenal en poules. Sur quoi ce quart de finale va-t-il se jouer ?

Cela va se jouer sur des détails. Arsenal est une équipe qui défend très bien et qui garde beaucoup le ballon. Il est très difficile de leur marquer des buts. Si on a la chance de marquer un ou deux buts, ça peut vraiment être un match qui va tourner en notre avantage. Eux, ce qu’ils veulent, c’est un match serré. Pour cela, ils vont défendre à cinq défenseurs.

Sans dévoiler la tactique, comment allez-vous devoir aborder ce match ?

On va sûrement les presser afin de les pousser à la faute, même si c’est très difficile. La situation est assez spéciale avec l’équipe que l’on a dans le jeu. Et en online, c’est vraiment compliqué. Mais on va quand même essayer de les faire jouer. Si on est dans un bon jour, on devrait pouvoir s’imposer.

Craignez-vous que vos adversaires vous attendent plus en tant que double tenant du titre ?

C’est sûr. Et cela s’est vu dans tout le championnat. Nos adversaires essayaient de gratter le maximum de points contre nous. C’est quelque chose que l’on connaît. J’ai la chance de connaître ça en tant que triple champion du monde. Tous les joueurs que j’ai affrontés m’attendaient.

Parfois, une équipe qui perd d’un ou deux buts ne va pas vouloir sortir. Pour eux, ils vont se contenter du minimum même s’ils perdent. On sait qu’à ce niveau-là, ils ne nous feront pas de cadeaux. Donc on s’y attend.

Le fait que ce soit à présent éliminatoire va-t-il les forcer à attaquer davantage ?

Exactement. Le système aller-retour, c’est un avantage pour nous. Mais en même temps, cela peut être un désavantage car on peut être menés au score sur deux matchs. Si on marque rapidement, cela sera très bien pour nous car les équipes vont être obligées de se découvrir.

Comme je l’ai dit avant, Arsenal est vraiment une formation qui nous attend, en défendant à 5. Eux, c’est sûr et certain qu’ils vont faire tourner le ballon pour essayer de nous entraîner dans un match compliqué. Si on arrive toutefois à décanter la rencontre rapidement, on peut enchaîner les buts.

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/resize?fit=max&h=606&image=https%3A%2F%2Fwww.asmonaco.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F12%2Fdsc03517-copie.jpg&q=25&w=1080

Les playoffs vont se disputer entièrement samedi, au contraire de la saison régulière qui se jouait toutes les deux semaines, cela change-t-il quelque chose pour vous ?

Selon moi, c’est un avantage de jouer le même jour puisqu’on est chauds. Si on réussit à passer, cela veut dire qu’on a réalisé de bons matchs, et qu’on est déjà dans notre tournoi.

Avec le meilleur buteur et le meilleur passeur, vous pouvez aborder les playoffs avec sérénité…

Oui on les aborde avec sérénité. Mais le contexte fait que tu ne peux pas te reposer sur tes acquis et te dire que l’on a le meilleur buteur et le meilleur passeur. On est pour moi la meilleure équipe depuis trois ans même si la fin de saison s’est moins bien passée en terminant 4e. Cette année, il ne faut pas prendre la confiance, et donc croire que l’on a déjà gagné avant que le match ne soit joué. C’est la chose à ne vraiment pas faire.

J’imagine que vous n’avez qu’un seul objectif : conserver le titre ?

C’est ça. On est focus pour conserver le titre et réaliser le triplé. Maintenant, on sait que ce ne sera pas facile, mais on est prêts à aller à la guerre. On a déjà notre schéma en tête. D’abord Arsenal, puis la Roma si on passe, et ensuite on verra qui on aura face à nous. Notre objectif, c’est de gagner. De toute façon, lorsque l’on est l’AS Monaco, on n’a pas le choix. Avec les meilleurs joueurs du monde et l’enchaînement des titres, l’objectif principal, c’est de gagner.

Bonne chance les gars !

À propos de Publisher