Une victoire et des progrès [Joueur par joueur Rodez-Bordeaux] | OneFootball

Une victoire et des progrès [Joueur par joueur Rodez-Bordeaux]

Logo : WebGirondins

WebGirondins

Les Girondins de Bordeaux ont remporté leur premier succès de la saison à Rodez sur le score de 3 à 0. Regardons les performances joueur par joueur.

David Guion : Il a aligné les onze joueurs attendus dans cette rencontre. Il fait confiance aux automatismes qui se créent depuis deux matchs et cela lui donne raison. De plus, son équipe a joué vers l’avant avec le souci de se projeter. Enfin, son coaching est gagnant car il donne du temps de jeu de plus en plus important à ses 11 titulaires. L’entrée de De Lima est décisive en fin de match.

Gaëtan Poussin : très critiqué après son match contre Valenciennes, il a appris cette semaine qu'il serait numéro 2 après le recrutement de Lössl. Néanmoins, le Bordelais a répondu de la meilleure des façons. Il livre un match propre, sérieux dans ses interventions et sa lecture du jeu. Il prouve aussi qu’il a du répondant sur le plan psychologique.

Jacques Ekomie : encore une belle prestation pour le jeune professionnel de 18 ans. Il est impérial sur son côté gauche dans ses interventions défensives. Il tente 5 centres dans cette rencontre et participe au jeu d'attaque. Il marque des points.

Stian Gregersen : le Viking des Girondins est solide et il le prouve. Il a dominé le jeu dans les airs et dans les duels il s'est montré impérial. Propre dans la relance.

Junior Mwanga : plus à son aise ce soir que face à Valenciennes. Il couvre parfaitement le côté gauche. Lui aussi est maître dans les duels et sa relance est impeccable. Il est complémentaire de Gregersen.

Malcom Bokele : il s‘adapte à ce poste de latéral droit, lui qui est un défenseur central. Il a fait le job. Toujours athlétique dans le duel, il essaye de participer aux offensives mais il n’est pas à son aise dans ce secteur de jeu.

Tom Lacoux : certains lui reprochent son jeu latéral ou arrière. Il a montré ans ce match qu’il savait jouer vers l’avant. Premier relanceur de l'équipe, il oriente le jeu en passe courte ou longue. Il monte en puissance sur le plan physique. Il était capitaine et a beaucoup parlé à ses coéquipiers. Attention à ses pertes de balles en zone dangereuse.

Fransergio : première titularisation et première passe décisive. Le brésilien se projette vers l'avant et donne un ballon de but à Dilane Bakwa. Il a aussi remporté des duels (6).

Danylo Ihnatenko : du bon en première mi-temps avec son but, le premier du match d’une frappe au premier poteau. Et du moins bon en seconde période avec des sauts de concentration et des pertes de balles faciles.

Logan Delaurier-Chaubet : il a musclé son jeu avec 7 duels gagnés contre Rodez, versus le match contre Valenciennes où il avait perdu l’ensemble de ses duels. Bon dribbleur, il provoque les fautes adverses. Il a voulu à deux reprises faire la décision tout seul au lieu de faire jouer ses partenaires, attention.

Dilane Bakwa : il confirme ses belles dispositions. Véloce, dribleur et rapide. Il fait la différence sur ses actions. Il marque le deuxième but sur un service de Fransergio. Il est physiquement au point. Indéboulonnable à son poste.

Josh Maja : dans l’ombre toute cette rencontre avec seulement 17 ballons touchés. Il n’a pas une seule occasion de but. Il libère les espaces pour les partenaires. De plus, il semble encore trop juste physiquement pour être décisif. David Guion le sait, et il lui a donné du temps de jeu avec 90 minutes passées sur le terrain.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher