Une équipe qui ne veut plus jouer [Joueur par Joueur] | OneFootball

Une équipe qui ne veut plus jouer [Joueur par Joueur]

Logo : WebGirondins

WebGirondins

Les Girondins de Bordeaux viennent de prendre une fessée face au Stade Rennais sur le score de 6 à 0 regardons ensemble le joueur par jour.

Benoît Costil : Capitaine pour l’occasion, il encaisse 6 buts et fait 3 sauvetages et deux sorties aériennes réussies. Les 10 derniers jours ont laissé des traces chez le dernier rempart de l’équipe. Il touche plus de ballons dans le match que la plupart des jours de champ (54 ballons touchés)

Timothée Pembele : latéral droit ce soir, lui aussi a explosé dans ce match comme le reste de l'équipe.

Edson Mexer : Sur le premier but encaissé, il défend en tournant le dos… On ne comprend pas le choix sportif d’écarter Laurent Koscielny lorsqu’on voit la prestation de Mexer au Roazhon Park.

Stian Gregersen : Il réalise un sauvetage à la 7’. Il perd un ballon qui amène un but Rennais, la relance rapide courte au pied n’est pas son point fort.

Ricardo Mangas : il court beaucoup, et beaucoup dans le vide. Il a été pris facilement dans son dos par Terrier.

Ce navigateur ne supporte pas les iframes

Tom Lacoux : Aucun duel gagné en 58’. Son placement n'a pas compensé. C’est éliminatoire lorsqu’on évolue à ce poste en Ligue 1.

Issouf Sissokho : 4 duels gagnés et 9 ballons perdus. Il a beaucoup couru et se faire exclure à la 50’ pour un deuxième carton jaune.

Yacine Adli : 4 duels gagnés, 69 ballons joués, aucun décisif. Il n’a pas réussi a donné de bonnes passes, ainsi 25% de ses transmissions ont été ratées. Aucune connexion avec Mbaye Niang.

Rémi Oudin : Peut-être le meilleur Bordelais dans l’envie face à Rennes. D’ailleurs, il gagne 5 duels. Il a beaucoup défendu en vain sur son côté gauche pour aider Mangas. Il a été en difficulté dans la tenue du ballon.

Hwang Ui-jo : il a traversé ce match avec transparence. On ne l’a pas vu. Aucun tir du match.

Mbaye Niang : première titularisation en Ligue 1 devant les yeux du propriétaire. Gérard Lopez a de quoi être déçu en voyant sa performance. Il touche 13 ballons en 58’. Il donne la sensation de ne pas être bien physiquement dans son touché de balle et ses déplacements. Il manque de rythme.

Vladimir Petkovic : Il choisit de reconduire dans son organisation de jeu. Il avait décidé d’attendre l’adversaire en bloc bas et de jouer avec des contre-attaques rapides. Les joueurs n’étaient pas dans de bonnes dispositions dans cette rencontre. Ces changements n’ont pas eu d’effet et après l'expulsion de Sissokho c’était mission impossible.



Mentionné dans cet article

À propos de Publisher