Undav beau joueur malgré le dépit : "Un sentiment de m*rde, mais bravo à Bruges" | OneFootball

Undav beau joueur malgré le dépit : "Un sentiment de m*rde, mais bravo à Bruges"

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

Deniz Undav n'aura pas trouvé le chemin des filets face à Bruges. En quatre confrontations, c'est toute l'Union qui est restée muette. Et le titre s'envole, comme l'attaquant allemand le reconnaît aisément.

Deniz Undav n'y va pas par quatre chemins pour décrire le sentiment qui l'habite au moment de se présenter devant la presse après la défaite à Bruges. "Pour être honnête : un sentiment de merde. Nous étions encore la meilleure équipe ce soir. Mais voilà, ce soir, ils sont champions à mes yeux, soyons honnêtes. Je ne les vois pas perdre six points", entame Undav. L'Allemand prend ensuite ses responsabilités dans le manque d'efficacité unioniste.

"La différence, elle s'est faite quand nous n'avons pas marqué de buts. C'est ma responsabilité, entre autres. On s'est battu toute la saison pour ce titre, et je crois que nous étions la meilleure équipe sur l'ensemble de la saison, mais c'est comme ça", regrette-t-il. "Si Bruges a trouvé la clef contre nous ? Non, je ne pense pas. Nous étions meilleurs lors des quatre matchs face à eux, nous nous sommes créés plus d'occasions. Il nous a manqué l'efficacité, un peu de chance aussi. Mignolet a réalisé de beaux arrêts. L'expérience était de leur côté aussi. Félicitations à Bruges pour ce titre".

Ce sera difficile de se reconcentrer, mais il le faut

Deniz Undav, dont le départ pour Brighton & Hove Albion est déjà officiel, reconnaît également que la fin de saison risque d'être dure mentalement. "Je pense, oui, ce sera difficile. Car quand tu espères à ce point être champion, et que ça te passe sous le nez... Là, tout de suite, tout le monde est triste", concède l'attaquant. "Oui, c'est une grande saison, je pense même qu'une deuxième place serait historique, et on va se battre pour l'assurer. Mais dans l'immédiat, c'est difficile. En fin de saison, on réalisera que ce qu'on a réussi est grand, et on fera la fête".

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher