Un retour de trêve difficile pour le LOSC | OneFootball

Icon: Le 11 HDF

Le 11 HDF

·3 octobre 2022

Un retour de trêve difficile pour le LOSC

Image de l'article :Un retour de trêve difficile pour le LOSC

Pour son premier match d’après-trêve internationale, le LOSC a tenté d’aborder avec sérieux cette rencontre contre Lorient. Cependant, les Merlus se sont montrés robustes, y compris à dix, et se sont imposés (2-1). Un exploit de Théo Le Bris a éteint tous les espoirs des Dogues, vaillants, mais victimes de trop nombreux manques. Débrief complet en cinq points.

L’incidence du résultat

Afin de bien relancer la machine après deux semaines dédiées aux sélections nationales, Paulo Fonseca a misé sur la stabilité. Pour autant, le technicien portugais a voulu faire confiance à Jonas Martin aux côtés de Benjamin André. Une surprise. Malchanceux et un tantinet maladroits, les Lillois encaissent rapidement un but de Bafodé Diakité, là au mauvais endroit et au mauvais moment. Même si le LOSC pousse, Lorient tient bon et arrive même à poser du danger. Le carton rouge de Dango Ouattara a rebattu les cartes, mais provisoirement. Jonathan David a réussi à égaliser, mais Théo Le Bris réalise un exploit individuel qui anéantit tous les efforts des Dogues. L’entrée de Rémy Cabella n’aura pas suffi et le niveau global de la défense lilloise n’a pas aidé dans cette quête de points en Bretagne. Cette défaite intervient à une semaine du derby du Nord à Pierre-Mauroy, les opposant au RC Lens. Le rebond ne sera pas attendu, mais capital.

Le joueur du match

Élu il y a peu joueur du mois de septembre sur le 11 Lillois, Adam Ounas a confirmé son statut. Remuant sur le côté droit, l’international algérien a parfaitement réussi à créer ses propres espaces face aux défenseurs lorientais. De par son énergie et sa technique, il est celui qui a permis la création de nombreuses occasions. À l’image du but de Jonathan David, c’est lui qui est à l’origine. Sa passe transperce la défense des Merlus à destination de Bamba. Son match est abouti et la preuve qu’il a porté son équipe. Nul doute qu’il sera un leader naturel à terme s’il continue sur cette voie.

La déclaration

« Attaquer, c’est notre ADN. On est arrivés là et on a fait notre match. Mais sur le terrain, on a perdu cette rencontre. Je me pose la question de si on a mal défendu, mais non. Ce n’est pas un problème d’organisation, car on ne leur avait pas donné de chance de marquer un but. La question est qu’on ne doit pas rater, car quand on rate, on souffre. Je pense que le match nul aurait été un bon résultat, mais perdre ici, ce n’est pas un bon résultat. »

Paulo Fonseca, entraîneur du LOSC

La statistique

14 – Ce chiffre représente le nombre de corners obtenus par Lille face à Lorient. Côté Merlus, ce nombre est de 0, paradoxal de la physionomie de la rencontre. C’est une preuve que le LOSC a poussé et s’est procuré de très nombreuses occasions, mais que celles-ci ont été vaines. À l’inverse, les Dogues n’ont cadré que quatre tirs dans cette rencontre, preuve d’un cruel manque d’efficacité.

Le tweet du match

Pavel CLAUZARD

À propos de Publisher