Un joli coup à faire pour le RC Lens, face à un Lyon prêt à retrouver tout son mordant | OneFootball

Icon: Lensois.com

Lensois.com

·2 octobre 2022

Un joli coup à faire pour le RC Lens, face à un Lyon prêt à retrouver tout son mordant

Image de l'article :Un joli coup à faire pour le RC Lens, face à un Lyon prêt à retrouver tout son mordant

Le RC Lens reçoit Lyon ce dimanche dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1 (20h45, à suivre en direct sur Lensois.com et diffusé en intégralité sur Prime Vidéo). Une affiche très prometteuse sur le papier même si Lyon est parfois apparu en difficulté ces dernières semaines.

Pour la reprise de la Ligue 1 après la trêve internationale, le RC Lens a droit a du lourd avec la réception de Lyon. Si le Racing, 4e au moment d’aborder cette 9e journée, n’affichait pas les mêmes ambitions européennes que l’OL au coup d’envoi de la saison, il a la possibilité de mettre son adversaire à 8 points ce dimanche.  Il faut dire que Lyon a un peu déraillé ces dernières semaines en enchainant trois défaites à Lorient en match en retard (3-1), à Monaco (2-1) puis à domicile contre Paris (0-1).

Image de l'article :Un joli coup à faire pour le RC Lens, face à un Lyon prêt à retrouver tout son mordant

Kevin Danso apprécie la qualité de jeu de l’OL.

L’OL, qui a notamment fait revenir Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso, n’en reste pas moins un très gros client, avec de fortes ambitions suite à une saison 2021-2022 décevante, achevée sans billet européen. « Lyon, c’est une des meilleures équipes de France. Je les ai vus jouer plusieurs fois et même s’ils ont perdu, ils proposent toujours beaucoup de bonnes choses, note le défenseur lensois Kevin Danso. C’est une équipe qui a de la qualité et on sera prêt pour le rendez-vous. » Un rendez-vous qui donne le coup d’envoi d’un gros mois d’octobre pour les Sang et Or qui vont ensuite jouer un derby à Lille, accueillir Montpellier puis aller à Marseille avant de recevoir Toulouse alors que le Mondial commencera ensuite à se rapprocher doucement mais sûrement. Déjà un tournant ? Non, il est trop tôt et Kevin Danso ajoute ainsi : « C’est un match comme un autre pour nous. Peu importe combien de points on a pris en amont, peu importe combien de matches il nous reste jusqu’à la coupe du monde… On doit prendre le maximum de points et on fera les comptes par la suite. »

Lyon, un seul point pris à l’extérieur mais…

Même s’il n’a pas livré son meilleur match lors de sa dernière sortie à Nantes (0-0), Lens reste tout de même invaincu et apparait en position de force au moment de recevoir l’OL. D’autant que les Gones, diminués avec de nombreux forfaits (Gusto, Dembélé, Tolisso, Faivre, Lukeba…) ne se sont pas montrés à l’aise en déplacement en début de saison avec un point pris (à Reims) en 3 voyages. Pas de quoi déceler des failles particulières pour Franck Haise qui s’attend à une équipe lyonnaise pleine de répondant : « Je tire rarement des conclusions après 3 matches à l’extérieur. Si on était après 19 déplacements… A Reims, ils auraient pu gagner, à Monaco, quand on regarde les statistiques, ça ne bascule pas du bon côté et même si à Lorient ils n’ont sans doute pas fait le match qu’ils espéraient, les chiffres étaient en leur faveur… Cette équipe ne va pas rester très longtemps sur ces performances en déplacement. »

Image de l'article :Un joli coup à faire pour le RC Lens, face à un Lyon prêt à retrouver tout son mordant

Le Brésilien Tetê pas inquiet après la série de 3 défaites de l’OL.

Les Lyonnais comptent bien démontrer un autre visage à Bollaert. Le Brésilien Tetê annonçait en conférence de presse ce vendredi : « Nous restons sur 3 défaites mais ce n’est pas la fin du monde. On a bien travaillé pour revenir plus fort. On reste sur un bon match contre le PSG, avec des opportunités. Il faut rester concentré. Il n’y a pas de pression. On est conscient de nos devoirs et responsabilités. »  Son entraîneur Peter Bosz, confirmé avant la rencontre par la direction lyonnaise malgré les vents contraires, a lui évoqué un match à venir « de haut niveau ». Si les deux équipes se montrent sous leur meilleur jour, Bollaert devrait en effet encore une fois être gâté…

À propos de Publisher