Toulouse et Lyon suivraient la situation des Girondins de Bordeaux, pour des intérêts divers

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fgirondins4ever.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F11%2Fbandicam-2020-11-09-17-52-43-227.jpg&q=25&w=1080

Comme l’avait sous-entendu Florian Brunet dans notre dernière interview, plusieurs parties feraient d’ores et déjà pression sur la DNCG afin qu’elle soit intransigeante avec les Girondins de Bordeaux, notamment si le redressement judiciaire était décrété. Car si des suites du texte passé par la Ligue une relégation n’est – en théorie – pas possible pour cette intersaison (amendement qui permet à Bordeaux de ne pas être automatiquement rétrogradé en cas de procédure de sauvegarde ou de redressement judiciaire), la DNCG a cependant la capacité de casser cette décision “au nom de l’équité sportive”, comme le souligne L’Equipe.

Et deux clubs sont cités par le média sportif, à commencer par Toulouse qui, par ses supporters, se montre très attentif à notre situation, souhaitant clairement qu’une reprise du club n’ait pas lieu et qu’un redressement judiciaire soit décrété. Dans le but évidemment de monter en Ligue 1. Mais il n’y aurait pas que le TFC… En effet, L’Equipe explique qu’après avoir contracté des emprunts afin de parer à la pandémie de Covid, l’Olympique Lyonnais ne comprendrait pas que Bordeaux puisse effacer sa dette tout en assurant son maintien.

À propos de Publisher