Tops/Flops Marseille – Lyon : Milik enchaîne, Paqueta sur courant alternatif

Logo : UltimoDiez

UltimoDiez

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=http%3A%2F%2Fultimodiez.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F02%2FIcon__D1R7367.jpg&q=25&w=1080

Dans ce qui est désormais en Ligue 1 peut-être le match phare du championnat, l’Olympique de Marseille a partagé les points avec l’Olympique lyonnais (1-1) ce dimanche soir au Stade Vélodrome, en clôture de la 27e journée de Ligue 1. Au cours d’un match dans l’ensemble équilibré, aucune des deux équipes n’a réussi à prendre l’ascendant sur l’autre. Côté buteurs, Milik a répondu à Toko-Ekambi. Voici nos tops et flops de la rencontre.

Tops

Jason Denayer

Il est le patron de la défense lyonnaise. Encore aujourd’hui il a été capable de couper de très nombreuses trajectoires et de toujours bien contenir les attaquants marseillais. Indispensable dans le jeu aérien et à la relance.

Lucas Paqueta en première période

Simple, juste et toujours dans le sens du jeu, la partition du Brésilien au milieu de terrain a été très précieuse pour les hommes de Rudi Garcia. Passeur décisif sur le but de Toko-Ekambi, il a en prime collectionné plusieurs gestes de grande classe, certes bien aidé par le manque d’impact parfois criant des Marseillais. Malheureux sur le penalty concédé.

Boubacar Kamara

Les supporters marseillais préféreront peut-être la justesse balle au pied de son coéquipier Pape Gueye, mais Kamara possède des qualités indéniables qui lui ont permis aujourd’hui d’être déterminant face à Lyon. Grâce à sa combativité et sa détermination, lui et son équipe ont gagné de nombreux duels et gratté de multiples ballons.

Flops

Dimitri Payet & Memphis Depay

Les étoiles ne se seront finalement jamais allumées. On attendait le Français et le Néerlandais comme les deux détonateurs de cette rencontre, ni l’un ni l’autre n’aura finalement su guider les siens vers un précieux succès. Au contraire, l’électricité sur la pelouse aura fait dévier leur attention vers des combats futiles.

Lucas Paqueta en seconde période

Très actif au cours du premier acte, on n’a pas reconnu le Brésilien lors du second. D’abord transparent durant 25 minutes, il disparaîtra finalement officiellement du terrain après avoir reçu son deuxième carton jaune du match suite à une grosse semelle sur Dimitri Payet, laissant ses coéquipiers à 10.

Florian Thauvin

L’ailier marseillais n’aura jamais été impactant ce soir. Plus discret que maladroit, le Français a manqué de percussion et n’a jamais semblé à l’aise au cours de la rencontre du jour, très bien défendu à chaque fois par un Maxwell Cornet impérial.

L’instant Ultimo Diez

Une attaque placée d’école a permis à Karl Toko-Ekambi d’inscrire l’unique but lyonnais de la rencontre. Sur un ballon relancé proprement par Thiago Mendes, Memphis Depay accélère dans l’entrejeu et décale sur sa droite Lucas Paqueta. Le Brésilien transmet ensuite à l’opposé à Houssem Aouar qui laisse filer intelligemment au Camerounais qui trompe Steve Mandanda d’une frappe imparable.

Le chiffre : 8

À Marseille, cela faisait presque 8 ans qu’un joueur n’avait pas réussi la performance de scorer à l’occasion de ses deux premières titularisations. C’est ce qu’a réussi à effectuer Milik aujourd’hui après son premier but contre Lens le 3 février dernier.