Top 10 : les tifos du week-end | OneFootball

Top 10 : les tifos du week-end

Logo : La Grinta

La Grinta

Les tribunes célèbrent cette semaine des anniversaires en pagaille. Ce Top 10 revêt tout ce qu’il y a de plus beau, des tifos traditionnels d’Italie à la « nouvelle » vague marocaine, avec, soulignons-le, un festival de Français. Classement des plus belles chorégraphies réalisées selon les critères de l’originalité, de l’esthétisme, de la complexité et du mérite.

10. Wisła Kraków 1-0 Pogoń Szczecin

Le  Top 10  commence avec une réalisation que l’on affectionne tout particulièrement. Les supporters du Wisła Kraków mettent en garde les joueurs de l’équipe contre la relégation qui les guette, dans un tifo peu compliqué mais épatant. Sur le voile central, on retrouve les couleurs et la signalétique de l’alerte aux bords des routes ou dans les zones à risque. La banderole reprend le même code couleur et stipule : « 4 ème division, zone à haut risque », rappelant ainsi que l’équipe n’a pas gagné depuis le mois d’août. Sans doute la meilleure idée de ce Top.

9. MC Oran 1-2 ASO Chlef

En Algérie, les Ultras Red Castle du Mouloudia Club Oranais célèbrent la création de la ville, Oran, en 902 par les marins andalous. Sur le voile blanc, la date de la fondation apparaît sur fond de carte de la ville, au côté d’un portrait, de feuilles rouge et blanche et d’une banderole en anglais : « C’est Oran, l’ancienne école dans tous les domaines ».

8.Brest 0-0 Nice

Les Ultras Brestois ont déployé un voile récapitulatif pour leur 30e anniversaire : assemblage des grands moments alliant visuel de l’équipe, extrait de journaux, vue de la ville et des tribunes, souligné d’une banderole : « C’est sur les cendres de notre histoire que s’est bâtie notre légende ».

7. Standard de Liège 1-1 Anderlecht

Les Ultras Infernos nous gratifient d’un tifo d’une simplicité extrême. N’empêche, une expression de trois mots de leur part suffit à nous transporter dans un univers parallèle : « One love RSCL » évoque l’amour pur pour le club, et le reggae cool de Bob Marley. Ajouté aux couleurs rouge, noir et blanc du Standard, on est séduit, tout simplement.

6. Lorient 1-0 Auxerre

Les Merlus Ultras de Lorient fêtent leur 24 ans avec un voile d’une belle largeur, cachant à peine le triste manque d’affluence. Le virage est vide, mais la technique est là : l’imposant voile met en avant un lettrage massif, un blason, une date. Quelques vrais supporters suffisent à animer la tribune, réalisant un travail majeur et historique.

5. Al Hilal 1-0 Espérance de Tunis

Superbe tifo des Blood & Gold 2005 de Tunis en déplacement au Qatar. Le voile est composé de deux scènes horizontales, mettant en parallèle les supporters en haut, et les fondateurs et présidents du club depuis 1919 en bas. Une belle opposition des styles avec des supporters peints en couleurs qui, anonymes, montrent l’effervescence ; et des portraits noir et blanc sobres et solennels en bas, au côté de la mosquée Sidi Mahrez.

4. Angers 0-0 Monaco

Les ultras d’Angers au plus haut niveau pour célébrer les 100 ans du SCO. Certes, le visuel n’est pas d’une grande originalité, avec des chiffres pour célébrer les 100 ans. D’un côté les années, 1919, 2019, avec un blason au milieu, et de l’autre côté « depuis 100 ans ». Mais l’effet délabré et de relief sur le lettrage, le déploiement, la pyrotechnie sont du plus bel effet. Pas original, mais une réalisation au sommet.

3. Genoa 0-1 Sampdoria

Magnifique opposition de style en Italie pour le derby de la Lanterne opposant les deux équipes de Gênes. C’est le festival côté Genoa, avec une fresque médiéval majestueuse : un voile représentant le griffon, symbole de l’équipe, entourant l’une des portes de Gênes au centre d’une armée de croisés prêts à la bataille. La banderole souligne : « Fais honneur à ton maillot, gagne la bataille ». Ensuite, une pyrotechnie qui pulse, craquage de fumigènes et drapeaux, avec une nouvelle banderole taclant le président pour la mauvaise gestion du club : « Si tu n’étais pas là, ce serait tout le temps comme ça ». Alors vivement.

Du côté des supporters de Sampdoria, c’est un tifo coloré très bien réalisé et couvrant, alliant feuilles et voile. On n’aurait pas dit non pour voir ça de nos propres yeux.

2. Wydad Casablanca 1-0 FAR Rabat

Encore une fois les Ultras Winners 2005 nous gratifient d’un tifo mémorable à l’occasion du clasico marocain. Un tifo à feuilles des plus parfaits magnifie le terme « Astrophiles » (qui touche les astres), auquel s’ajoute un voile représentant un astronaute. La banderole en bas de tribune manie l’art du lettrage que beaucoup de graffeurs leur envierait : « Plus d’étoiles rendront la lune plus brillante encore ». C’est clair que là, on touche les cieux.

1. Saint-Etienne 0-4 Paris Saint-Germain

Que dire sur ce tifo total, gigantesque, et exceptionnel des supporters stéphanois? Pour leur 20 ans, l’Avant-Garde des Magic Fans a préparé pas moins de 7 tifos… voiles, retourné de voiles, feuilles, pyrotechnie, toutes les techniques y passent de manière réfléchie et maîtrisée. Les anciens du Kop Nord de Sainté, un brin nostalgiques, se remémorent ces années, en se rappelant les déplacements, avec également un hommage à Maxime. À noter un magnifique craquage de fumigènes représentant les initiales de l’Avant Garde et un feu d’artifice en fin de rencontre qui ont coûté le huis clos jusqu’à nouvel ordre.

Un incontestable Top 1. On se tait, et on regarde en fermant la bouche.

Avec Thomas Boraca

Nous réceptionnons vos photos uniquement à cette adresse : top10destifos@lagrinta.fr

À propos de Publisher