Théo Defranne : « Beaucoup de problèmes économiques ici actuellement et clairement un Président qui n’existe pas du côté de Mouscron » | OneFootball

Théo Defranne : « Beaucoup de problèmes économiques ici actuellement et clairement un Président qui n’existe pas du côté de Mouscron »

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Théo Defranne, journaliste pour Notélé, une télévision régionale belge, a évoqué la situation du club de l’Excel Mouscron, détenu cette saison par Gérard Lopez et qui fait face à d’énormes difficultés financières.

« En effet, beaucoup de problèmes économiques ici actuellement à Mouscron et clairement un Président qui n’existe pas du côté de Mouscron. Gérard Lopez on l’a vu une fois à Mouscron c’était en Juillet 2020 quand il est venu faire la conférence de presse pour présenter le rachat du club. Mais depuis lors, on ne l’a plus jamais vu au moindre match donc c’est un peu un Président fantôme du côté de Mouscron et c’est un Président fantôme d’autant plus dans le sens où il y avait plusieurs projets de reprises qui avaient été proposés ces dernières semaines. Gérard Lopez n’a pas dénier répondre, il n’a pas donné la moindre réponse, que ce soit par mail ou par téléphone. Vous pouvez le qualifier de Président fantôme à Mouscron. »

Puis il est revenu sur le rachat du club par Gérard Lopez, lorsqu’il détenait aussi le club de Lille.

« On est à une quinzaine de kilomètres de Lille. Ce n’était pas le premier mariage entre Mouscron et le LOSC puisque ça avait déjà été le cas un peu plus tôt. Le LOSC était devenu actionnaire majoritaire de Mouscron en 2012 et c’était bien l’entité du LOSC. Ce qui n’était pas le cas cette fois-ci puisque c’était bien Gérard Lopez qui était devenu Président de Mouscron et finalement, mis à part faire le lien entre les deux clubs, Lille n’avait pas de réels liens Mouscron hormis une convention qui liait un peu les deux clubs. Cette convention est actuellement au cœur d’une saga judiciaire. Voilà la différence qu’il y a entre les deux mariages entre Mouscron et Lille. » (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher