Thaïlande – Revo Thaï League 2021/22 : Les couacs BG Pathum et Buriram | OneFootball

Thaïlande – Revo Thaï League 2021/22 : Les couacs BG Pathum et Buriram

Logo : Lucarne Opposée

Lucarne Opposée

Première journée placée sous le signe du spectacle et des surprises en Thaïlande. BG Pathum et Buriram patinent tandis que Bangkok United assure à défaut de convaincre. Tour d’horizon des faits marquants de la nouvellement bien nommée Revo Thaï League.

Guide de la saison : Première partie -

C'était le choc de cette première journée entre le champion en titre BG Pathum et Chonburi FC. Dans une bonne dynamique depuis leur belle campagne en ACL et la victoire lors du trophée des champions, face à Chiang Rai, les Rabbits ont cependant vécu un cauchemar pour cette entrée en championnat. Globalement dominé dans le jeu lors de la première mi-temps, BG Pathum réussit toutefois à ouvrir le score par l'intermédiaire de Diogo, à la 17e minute. Son but est sublime et on se dit alors que le monstre s’est réveillé. Cependant, la blessure de Cardozo en fin de première mi-temps plombe l'équipe et l’expulsion de Yordark à l’heure de jeu l'achève définitivement. Il n’en faut pas plus à une belle équipe de Chonburi pour revenir au score grâce à sa recrue vedette, le Brésilien Dennis Murillo. La fin de match est tendue, mais le score ne bouge pas. BG Pathum entame sa saison par une fausse note et le staff du club attend des nouvelles de la blessure de Cardozo avec de grosses sueurs. Quant à Chonburi, cette première laisse à penser qu’ils peuvent être plus qu’un outsider.

En Angleterre, il y a le célèbre « fergie time », mais saviez-vous que ce dernier a son équivalent en Thaïlande ? Il se nomme le « Buriram time » qui consiste à faire jouer d'interminables minutes dans le temps additionnel tant que Buriram ne marque pas. Cela pourrait prêter à sourire, il n'empêche que cette rencontre en les Thunder castle et Suphanburi FC va donner du grain à moudre aux opposants du vice-champion en titre. Neuf minutes d'arrêts de jeu, un penalty non accordé pour Suphanburi sur une main de Digão et aucun carton sur le choc brutal entre Rosa et Sato en fin de match. Si l’arbitre avait voulu alimenter la polémique, il ne s’y serait pas pris autrement. Le reste du match fut bien terne de la part des deux équipes. Deux hommes ont toutefois sorti la tête de ce marasme : l’excellent arrière droit Narubadin côté Buriram et la nouvelle recrue de Suphanburi, Lossemy Karaboué. De par son activité incessante au milieu, ce dernier fera sans doute beaucoup de bien aux Éléphants tout au long de la saison.

Considéré comme un prétendant crédible au titre de champion, Bangkok United commence bien la saison même si ce fut laborieux. Opposé au promu, Chiang Mai United, le club de la capitale produit peu de jeu en première mi-temps et ne cesse de subir au point d’encaisser un but, de Peerapat sur corner, à la 19e minute. Le gardien, Falkesgaard, n’est pas de tout reproche, comme tout le reste de l'équipe durant ces quarante-cinq premières minutes. Au retour des vestiaires, Bangkok United montre un visage beaucoup plus entreprenant et cesse de subir. Un homme, le Brésilien Heberty, symbolise cette résurrection grâce à un sublime doublé inscrit à la 50e et 78e minute. Malgré l'entrée en jeu de Yannick Boli en fin de match pour Chiang Mai, Bangkok United garde son avantage et décroche sa première victoire de la saison. Le contrat est rempli mais il faudra montrer tout autre chose lors des prochains matchs.

Les tops

Le joueur - Hamilton. En voilà un que personne n’avait vu venir ! Auteur d’un doublé qui a permis au promu, Nongbua Pitchaya, de s’imposer contre Nakhon Ratchasima, l’attaquant brésilien, Hamilton, a fait forte impression pour sa première. Nul doute que le longiligne avant-centre sera l’attraction de la saison.

L’équipe - Ratchaburi FC. En difficulté depuis quelques mois suite à une campagne de ligue des champions désastreuse, Ratchaburi FC se rassure avec cette victoire, deux buts à zéro, sur la pelouse du promu Khon Kaen United. Les Dragons ont globalement dominé la rencontre et Steeven Langil s’est illustré de la plus belle des manières avec un raid solitaire qui a abouti à l'ouverture du score.

Les flops

Le joueur - Worawut Srisupha : Le gardien de Port FC a vécu un dimanche soir apocalyptique. Après avoir encaissé deux missiles de l’attaquant de Police Tero SC, Evandro, le jeune gardien thaï s’est totalement troué sur l’une de ses sorties. Cette erreur a débouché sur un sublime ciseau d’Isaac Honey. Soirée à oublier

L'équipe - Muangthong United. La saison commence mal pour les Kirins, qui n’obtiennent pas mieux qu’un match nul contre Prachuap FC. Entre une défense trop perméable et un mental collectif assez faible, Mario Ǵurovski a du pain sur la planche avant la prochaine rencontre face à Chonburi FC. Dans tous les cas, la prestation de Muangthong United ne fera pas changer d’avis ceux qui pensent que le club n’a pas les moyens de jouer le podium cette saison.

Pour conclure ce débrief, une statistique qui en dit long sur l’histoire d’amour entre le football thaï et les joueurs auriverdes, treize des vingt-trois buts de cette première journée ont été inscrits par des attaquants brésiliens (Taua, Willen, Derley, Evandro, Diogo, Murillo, Hamilton, Heberty et Bill).

Résultats

À propos de Publisher