Teuma et l'Union retrouvent le sourire et viennent à bout de Courtrai | OneFootball

Teuma et l'Union retrouvent le sourire et viennent à bout de Courtrai

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

L'Union Saint-Gilloise s'est remise en confiance, sans briller mais sans trop se faire peur, après une semaine compliquée.

Après deux gifles consécutives, dont une difficile à avaler aux Glasgow Rangers, l'Union Saint-Gilloise peut désormais se focaliser à nouveau sur le championnat en attendant les poules européennes. Reprendre confiance, également, et accueillir un nouveau venu sur le terrain : Victor Boniface, qui remplace Simon Adingra dans le onze.

Face à un KV Courtrai fébrile d'entrée de jeu, l'Union va rapidement se mettre en confiance. La défense flandrienne est peu concentrée et après un bon crochet de Loïc Lapoussin, Sambou Sissoko est dépassé, commet un penalty évident. Teddy Teuma ne se fait pas prier (1-0, 10e). Victor Boniface se promène et réussit quelques premiers très jolis gestes. Lazare Amani, bien plus en jambes qu'en Ecosse, envoie une frappe au-dessus, puis ne profite pas d'un bon service de Vanzeir (20e).

Les pertes de balle dangereuses s'accumulent et l'Union fait presque le break : Teuma trouve Lapoussin qui enroule et force Ilic à un bel arrêt (30e). Ce n'est que dans le dernier quart d'heure que Courtrai se reprendra ; Moris doit sortir devant Messaoudi, et Lazare surtout doit tacler en urgence Selemani qui se frayait un chemin vers les buts (43e).

Teuma XXL

Courtrai reprendra un peu mieux la rencontre au retour des vestiaires mais il manque décidément de quelque chose dans l'équipe de Karim Belhocine. Vanzeir, très emprunté, manque une reprise (certes délicate) sur une belle déviation de Boniface (53e), mais le break viendra encoredes pieds de Teddy Teuma. Bien servi à l'entrée du rectangle par Lapoussin, le capitaine crochète et envoie un bel envoi poteau rentrant (2-0, 59e).

Courtrai réagit : Massimo Bruno, bien monté, force Burgess à se coucher mais Faiz Selemani suit parfaitement et réduit l'écart (63e, 2-1). Boniface cède sa place à Adingra et est à créditer d'une belle performance ; son compatriote, à peine entré, ne manque que d'une pointure pour ouvrir le score sur son premier ballon. Cameron Puertas, également entré, se heurte à un Ilic en grande forme ce soir. Le gardien serbe garde le suspens en vie : par deux fois, il frustre ensuite Dante Vanzeir (81e).

Bien meilleure dans ses intentions et son pressing, et surtout portée par un Teuma des tout grands soirs, l'USG ne parviendra pas à se mettre à l'abri pour de bon, la faute à des offensifs bien trop brouillons. Adingra, notamment, n'aura pas l'impact espéré. Néanmoins, Courtrai ne trouvera plus la faille et l'Union se relance, après la terrible désillusion européenne. Karel Geraerts y trouvera du réconfort.

À propos de Publisher