Super Ligue : Quand les joueurs portugais prennent position

Logo : Trivela

Trivela

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Ftrivela.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F04%2FIcon_59287986-scaled.jpg&q=25&w=1080

Face au projet de création d’une Super Ligue européenne, plusieurs joueurs portugais, comme João Cancelo ou Bruno Fernandes, ont montré leur indignation.

“Il y a des choses que nous ne pouvons pas acheter”, voilà ce que nous pouvions lire sur le compte Twitter de l’international portugais Daniel Podence, ce lundi, suite à l’annonce du projet de création d’une Super Ligue européenne. Pour rappel, douze clubs, à savoir le Real Madrid, le FC Barcelone, l’Atlético de Madrid, Chelsea, Manchester United, Manchester City, Arsenal, Tottenham, Liverpool, la Juventus, l’Inter Milan et l’AC Milan, souhaitent former une ligue fermée, indépendante de l’UEFA, qui leur garantirait des revenus extrêmement importants chaque saison.

Et si l’ailier des Wolves n’est, à priori, pas directement concerné par l’opposition entre ces clubs fondateurs et l’UEFA, sa déclaration a été reprise par un certain nombre d’autres joueurs. C’est notamment le cas de Bruno Fernandes et de João Cancelo, dont les clubs font partie de ces douze structures désireuses d’élitiser encore un peu plus le football moderne. Le milieu de terrain des Red Devils a ainsi lancé : “les rêves ne peuvent pas s’acheter” sur son compte Instagram, tandis que son compatriote Citizen s’est contenté de féliciter Podence pour sa prise de position.

Egalement concerné de par l’implication de son club dans ce projet, le jeune Rafael Leão a lui aussi exprimé son mécontentement, ce lundi. L’attaquant portugais de l’AC Milan a, en effet, partagé une déclaration de l’international allemand Mesut Ozil, qui expliquait que le peuple, et notamment les plus jeunes, devaient rester au centre des attentions des dirigeants de clubs. Une déclaration forte, également relayée par l’international portugais José Fonte sur son compte Instagram.

Des Portugais engagés, mais pas que…

A l’image de l’ancien meneur de jeu du Real Madrid, d’autres joueurs ont dernièrement pris position. C’est le cas du milieu de terrain espagnol Ander Herrera, et de l’attaquant brésilien d’Everton, Richarlison, qui se sont montrés très réticents à l’idée de voir cette nouvelle compétition apparaître dans le paysage footballistique. L’ancienne gloire de la Mannschaft, Lukas Podolski, a lui aussi fait part de son intention de “se battre” contre ce projet, qui réunit notamment deux clubs qu’il a représenté durant sa carrière. A noter également l’initiative marquante des joueurs de Leeds, où évolue le Luso-Angolais Helder Costa, qui ont arboré un t-shirt “Le football est pour les fans” (voir imagine) à l’occasion de l’échauffement du match qui les opposait à Liverpool, ce lundi soir. Le mouvement est lancé.

Crédit photo : IconSport