Stefan Bajic : l'heure de la dernière chance ?

Logo : Peuple-Vert.fr

Peuple-Vert.fr

L'expulsion de Green propulse Stefan Bajic à garder les buts stéphanois pour les prochaines rencontres. En effet, nous saurons ce soir le nombre de matchs exact que va devoir purger notre gardien titulaire. D'ici là, l'intérim sera assuré par Stefan Bajic, notre gardien numéro 2. L'heure pour lui de gagner sa place de titulaire qui a toujours été la sienne au sein du centre de formation stéphanois ?

Bajic-Green, en concurrence depuis tout petit

Arrivés au club tous les deux très jeunes, ils ont toujours été plus ou moins en concurrence. Stefan Bajic né en 2001, est le gardien titulaire de l'équipe victorieuse de la Gambardella. Durant son cursus de formation, Stefan Bajic a les faveurs des coachs par rapport à Nathan Cremilleux et Etienne Green. Il est clairement le gardien numéro 1 au centre de formation durant cette période. De plus, Bajic signe professionnel bien avant Etienne Green. En résumé, il a toujours été devant son ainé d'un an dans la hiérarchie. Toutefois, les dynamiques se sont inversées depuis quelques mois. En effet, Bajic était dans l'ombre de Moulin la saison dernière jusqu'à sa blessure en mars 2021. Ce jour-là, il le remplace contre Monaco dans l'un des pires matchs de 2020-2021 (0-4). Bajic, touché à la cheville, joue ce match en étant blessé et aggrave son cas. Le match d'après à Nimes, Etienne Green se dévoile au grand public en sortant un match de grande classe alors que l'équipe est au plus mal. Dès lors, il devient le titulaire jusqu'à la fin de saison et commence cette saison en tant que numéro 1. L'expulsion d'hier soir pourrait-elle changer la donne ?

Une situation contractuelle dérangeante

Bajic est en fin de contrat en juin 2022 contrairement à ses deux concurrents (Green et Fall) qui ont un contrat jusqu'à 2025. Alors que l'intégralité des joueurs à potentiel ont prolongé cet été, le portier est le dernier joueur qui n'a pas voulu prolonger malgré une volonté de la part des dirigeants. En effet, il ne veut pas être un simple numéro 2. Aussi, il est conscient que les évènements ne lui sont pas favorables sur les derniers mois. Malheureusement, il n'a pas donné satisfaction sur les 3 matchs qu'il a joué en professionnel : 3 défaites contre Metz (0-1), Sochaux (0-1) et Monaco (0-4). Son quatrième match, hier soir, vient ajouter une nouvelle défaite en autant de matchs. Dès lors, pouvons nous parler de dernière chance pour celui qui va, probablement, vivre son cinq et sixième match professionnel ?

Soit ça passe, soit ça casse ?

Bajic arrive dans un contexte difficile. L'ASSE a seulement pris 3 points en 7 matchs. De plus, les 2 prochains matchs sont contre des équipes qui visent les places européennes. Toutefois, il peut être un levier psychologique qui permet d'inverser la spirale négative. En effet, il pourrait l'être comme l'avait été son coéquipier Green en fin de saison dernière. Malgré la défaite d'hier soir, il a rendu une copie correcte avec notamment un excellent arrêt sur la frappe de Fofana. Il n'est en rien responsable des 2 buts concédés. Maintenant, il doit saisir sa chance et sortir des prestations qui peuvent permettre à l'équipe de retrouver de l'élan et de sortir la tête de l'eau. En 7 matchs de ligue 1 cette saison, l'ASSE n'a jamais réalisé de clean sheet, la première avec Bajic ? Une belle histoire que nous accepterions volontiers de vivre.

Il y a évidemment en vue de sa situation contractuelle, un crédit qui se réduit de semaine en semaine. Il a donc une occasion en or d'aider à remettre le peuple vert à l'endroit et de devenir même pourquoi pas le gardien du temps vert. Lui, le stéphanois de naissance, ne rêve que de ça !

Crédit photo : Icon Sport

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher