Stade rennais - Clermont : qui pour incarner les leviers à actionner ? | OneFootball

Stade rennais - Clermont : qui pour incarner les leviers à actionner ?

Logo : Stade Rennais Online

Stade Rennais Online

Jonas Martin

Arrivé en 2019, le milieu de terrain n’a disputé que 20 rencontres en Rouge et Noir, la faute à de nombreuses blessures, la dernière en date ayant nécessité une opération de la cheville, en avril dernier. Revenu au fil de l’été, et passé par la case réserve pour retrouver du rythme, il était de retour dans le groupe face à Reims et Marseille, ainsi que face à Tottenham où il a disputé 4 minutes en fin de partie. A l’heure où Baptiste Santamaria manque clairement d’un autre taulier à ses côtés pour intensifier la récupération, Jonas Martin pourrait incarner cette solution. L’état d’esprit de guerrier du joueur passé par Montpellier, le Bétis Séville et Strasbourg n’est plus à prouver, et on garde encore en mémoire sa très bonne copie rendue à Lens la saison dernière, au moment où Rennes pataugeait dans la gadoue. Genesio cherche du caractère, Martin n’en manque pas, comme d’expérience. Ne manque qu’une titularisation pour se faire une idée.

Lovro Majer

C’est la grande inconnue de ce mercato. Bien rares sont ceux ayant observé de longues minutes Lovro Majer et son Dinamo Zagreb, mais le meneur de jeu débarque avec un statut de « gros transfert » (12 millions d’euros) pour un inconnu du public rennais. Malheureusement ses premières minutes face à Angers n’auront pas suffi à se faire une idée, et sa contusion à la hanche l’empêche de revenir pour le moment. Il n’en demeure pas moins que Majer incarne un profil tout à fait atypique dans le groupe du SRFC. Annoncé créatif, il semble au-dessus techniquement, et apte à trouver des passes ou avant-dernière passes manquant au Stade rennais. Vu peut-être à tord comme le concurrent de Flavien Tait, il représente semble t-il une toute autre solution, qui pourrait manquer d’agressivité toutefois, tant recherchée par les Rouge et Noir.

Lorenz Assignon

Une dizaine de minutes face à Marseille, et on a déjà envie de revoir celui qui avait effectué une très bonne préparation avec Rennes cet été. Taulier de la réserve où il a pu évoluer en charnière centrale également, Assignon est le concurrent direct du capitaine Hamari Traoré au poste de latéral droit. Malheureusement cela signifie un temps de jeu moindre malgré les prestations très limites du titulaire depuis le début de saison. Face à Clermont, Assignon pourrait bénéficier du turnover, et montrer qu’il est une vraie solution défensive, quitte à imaginer une défense à trois en charnière centrale qu’il intègrerait aux côtés de Loïc Badé et Nayef Aguerd.

Mathys Tel

La polyvalence a désormais un visage à Rennes. Relancé plusieurs fois sur le sujet, Bruno Genesio ne semble pas vouloir installer la jeune pépite de 16 ans à un poste en particulier. Ça tombe bien, Rennes souffre de manques à tous les niveaux, et Tel pourrait en profiter prochainement au milieu de terrain comme en attaque. Entré en jeu face à Brest (5min), Reims (16min) puis Tottenham (1min), il attend sa première titularisation pour démontrer qu’il peut incarner une vraie solution d’entrée de jeu, et pourquoi pas être aussi prolifique qu’en sélection jeune U18 où il marche sur l’eau.

Dogan Alemdar

Les supporters ne connaissent que très peu leur nouveau gardien numéro 3, mais l’attendent déjà comme le messie. Alfred Gomis toujours en proie au doute et aux critiques chaque week-end, Romain Salin ne semblant pas pouvoir incarner un titulaire pour Bruno Genesio, Dogan Alemdar est espéré performant. Problème, le portier a contracté le covid malgré la vaccination lors de la dernière trêve internationale, et est resté bloqué en Turquie, dont il devrait revenir dans les prochains jours. D’ici à le voir sous le maillot rennais, il faudra encore patienter.

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher