Stade Lavallois – FC Metz : lutte à Laval ! | OneFootball

Stade Lavallois – FC Metz : lutte à Laval !

Logo : Let's Go Metz

Let's Go Metz

Quelques jours après une victoire convaincante contre Valenciennes, le FC Metz affronte le Stade Lavallois ce samedi à 19 heures pour le compte de la quatrième journée de Ligue 2. À l’occasion de cette rencontre, le club à la Croix de Lorraine n’aura pas la tâche facile face à un séduisant promu. Au Stade Francis-le-Basser, les Grenats vont-ils confirmer le lancement d’une nouvelle dynamique ? Dressons l’état de forme des deux équipes ainsi que les enjeux de ce Stade Lavallois – FC Metz.

Après une victoire convaincante contre Valenciennes à domicile, le FC Metz se déplace en Mayenne pour y affronter ce samedi soir le Stade Lavallois. Pour les hommes de  László Bölöni, cette confrontation a pour objectif de confirmer leur nouvelle dynamique face à des Lavallois promus et auteurs d’un bon début de saison (6e de Ligue 2).

Un match relativement équilibré

Même si le FC Metz fait office de favori, on pourrait assister à un match relativement équilibré. En effet, le statut de promu ne fait pas peur à des lavallois qui surprennent en ce début de saison. Avec deux victoires et une défaite en trois matchs, le Stade Lavallois est actuellement 6 ème de Ligue 2 derrière le FC Metz. L’effectif du club mayennais s’est renforcé cette saison avec l’arrivée de joueurs âgés et expérimentés comme Anthony Gonçalves (36 ans) et Yohan Tavares (34 ans). Les Grenats ne devront pas prendre ce match à la légère face à l’une des surprises du championnat pour le moment.

Le retour d’un club historique

Olivier Frapolli, entraineur du Stade Lavallois. (Crédit Photo : Anthony Dibon/Icon Sport)

Champion de National la saison dernière, le Stade Lavallois retrouve la Ligue 2 après cinq ans d’absence. C’est le retour d’un club historique qui aura connu une période d’instabilité économique et sportive pendant ses années en National. Pour sa 32e saison dans l’antichambre du football français, le club mise sur l’expérience pour se pérenniser dans ce championnat. C’est d’ailleurs l’équipe avec la moyenne d’âge la plus élevée cette saison (28,7 ans). Laval est cependant en pleine progression depuis l’arrivée d’Olivier Frapolli à la tête de l’équipe première en 2019. L’entraineur des Tango âgé de 50 ans a une grande expérience dans l’échelon inférieur avec 265 matchs de National dirigés depuis 2008.

Historique des confrontations entre le Stade Lavallois et le FC Metz

Treize matchs ont eu lieu entre le Stade Lavallois et le FC Metz depuis 1993-1994 pour six victoires du FC Metz, six victoires du Stade Lavallois et un match nul. Les cinq dernières confrontations se sont soldées par trois victoires du FC Metz et deux matchs nuls.

Le joueur à suivre

Crédit Photo : Anthony Dibon/Icon Sport

C’est l’un des principaux artisans de la montée en Ligue 2 la saison dernière et c’est le joueur à suivre de cette rencontre, il s’agit de Julien Maggiotti. Le milieu offensif de 26 ans est prêté par le Racing Charleroi au Stade Lavallois cette saison. Le club belge a signé le natif de Bastia pour deux saisons plus une en option cet été. Il enchaîne donc sa deuxième saison avec les Tango après un exercice 2021-2022 réussi sur le plan collectif et individuel en National (6 buts et 11 passes décisives en 34 matchs). Pour sa première saison en Ligue 2, Maggiotti a très bien débuté avec un but et deux passes décisives en trois matchs.

Polyvalent sur le terrain, le corse est un véritable leader du milieu de terrain avec une bonne qualité de passe. C’est ce profil qui a attiré les dirigeants lavallois pour le recruter en juin 2021. L’ancien joueur du FC Lucciana (2011-2020) et du SC Cholet (2020-2021) va devoir continuer de montrer son talent pour permettre à Laval d’atteindre son objectif de la saison qui est le maintien.

Des anciens talents en commun

Franck Signorino a joué au FC Metz (2000-2005, 2016-2017) et au Stade Lavallois (2011-2012) ( (Photo by Fred Marvaux/Icon Sport)

Le Stade Lavallois et le FC Metz ont des anciens talents en commun. C’est notamment le cas de Franck Signorino, défenseur formé au FC Metz qui a débuté professionnellement en Moselle (2000-2005). Le natif de Nogent-sur-Marne va ensuite disputer une saison à Laval (2011-2012) avant de faire son retour chez les Grenats pour une saison (2016-2017). L’ancien grenat âgé de bientôt 42 ans est désormais délégué à l’engagement sociétal des joueurs pro au sein de l’UNFP depuis 2018. Formé au FC Metz (1996-2002), Sébastien Renouard débute sa carrière sous le maillot grenat (2002-2009) et va faire deux passages au Stade Lavallois (2011-2012, 2013-2015). Le nancéien de 38 ans est désormais agent immobilier et céréaliculteur tout en gardant un œil sur le football en tant que consultant et commentateur sur Moselle TV.

On peut aussi évoquer le regretté José Souto, ancien milieu offensif du FC Metz (1977-1981) et de Laval (1981-1984). Entraineur du Thionville FC de 1992 à 2000, il décède des suites d’une longue maladie en 2019 à l’âge de 59 ans. Victor Zvunka a lui aussi fait la navette entre le FC Metz (1970-1973) et le Stade Lavallois (1981-1983). L’ancien défenseur âgé de 70 ans est depuis 2021 directeur sportif du Coton Sport FC, un club du Bénin.

Crédit Photo : Julien Buret/LGM

À propos de Publisher