[Sondage] Le joueur du mois de février

Logo : Real France

Real France

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fi0.wp.com%2Freal-france.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F02%2Fjoueur-fevrier.jpg%3Ffit%3D750%252C450%26ssl%3D1&q=25&w=1080

Chaque mois, élisez le meilleur joueur du Real Madrid parmi une liste présélectionnée par notre équipe. La rédaction Real France vous dévoile également son MVP !

Le Real Madrid a été reçu cinq sur cinq durant ce mois de février, synonyme de résurrection pour les Madrilènes après un mois de janvier catastrophique. Voici les hommes forts de cette belle série selon Real France. À vous de voter !  

Courtois

Il a vécu quelques soirées plus tranquilles face à Getafe et l’Atalanta notamment, mais il est impossible de faire l’impasse sur le gardien madrilène une fois encore. Le Real Madrid est en vie en Liga et ce ne serait assurément pas le cas sans les exploits du Belge. Comme face à Valladolid et Huesca plus tôt dans le mois...

Nacho

Nacho, Varane... Varane, Nacho. Il a fallu trancher pour notre pré-sélection mais c’est en vérité la candidature de la charnière madrilène que porte Nacho. Les deux hommes sont extrêmement bons et rassurants depuis la blessure de Sergio Ramos à tel point que, pour la première fois depuis des années, son absence n’est pas vraiment remarquée. Pour preuve, le Real n’a encaissé qu’un but en cinq matchs.

Mendy

Héros de Bergame, mais pas que. Outre sa prestation XXL contre l’Atalanta en Ligue des Champions, le Français a clairement haussé son niveau de jeu sur le plan offensif, en témoigne son autre but contre Getafe. Et c’est sans oublier la régularité dont il fait preuve pour défendre son couloir gauche.

Casemiro

Là aussi, il n’a pas été forcément simple de départager Casemiro, Kroos et Modric tant ils ont rayonné ensemble durant ces dernières semaines de compétition. Mais comme on le souligne souvent, le Tank partage avec Sergio Ramos cette faculté à se montrer décisif quand son équipe en a le plus besoin. Comme face à Valladolid...