Son avenir, Strasbourg, le mercato, Vladimir Petkovic livre ses réponses | OneFootball

Son avenir, Strasbourg, le mercato, Vladimir Petkovic livre ses réponses

Logo : WebGirondins

WebGirondins

Présent en point presse d’avant-match ce vendredi midi, le coach des Girondins de Bordeaux a évoqué de nombreux sujets tels que son avenir.

“Moi, je suis tranquille quand je sais que je fais de mon maximum”

Vladimir Petkovic : “j’étais surpris de comment l’équipe a réagi cette semaine, ils ont mis beaucoup d’efforts et d’énergie. C’est la même chose pour moi. Moi, je suis tranquille quand je sais que je fais de mon maximum. Je pense que je peux influencer les choses sur lesquelles j’ai de l’influence. C’est le travail, le fait qu’un joueur donne 100% de ses capacités et le mental de l” équipe.

C’est une situation qui fait partie du monde du foot. Il faut travailler, il faut essayer de sortir de ce genre de situation” ajoute-t-il.

Le groupe a réagi cette semaine

“Il faut maintenant rebondir, c’est la seule chose à faire. C’est pour ça que j’étais surpris à l’entraînement. Parce que, depuis la défaite, j’ai vu une réaction de la part des joueurs pendant cette semaine d’entraînement. Évidemment, ce n’est pas suffisant et il faut le démontrer sur 90 minutes sur le terrain, ce week-end.

Repartir de zéro, ce n’est pas possible. Parce que nous avons construit quelque chose de qualité jusqu'à Noël donc maintenant la seule chose à faire, c’est de rester positif et tâcher de bien faire. Nous avons eu des adversaires difficiles ces derniers matchs. Le résultat était déjà compromis” conclut-il à ce propos

Koscielny et Otavio sont indisponibles

Vladimir Petkovic a confirmé que les joueurs mis à l’écart ne seront pas convoqués pour le match contre Strasbourg, ce dimanche.

"J’essaye toujours de me baser sur les joueurs dont je dispose. J’essaye de ne pas pleurer sur ce qui se passe. Parfois, on peut me dire que je n’ai pas d’émotions mais je les garde juste pour moi. Je travaille avec les gens dont je dispose et ils ne sont pas disponibles” se justifie-t-il.

“Strasbourg a plus confiance dans son jeu que nous”

Le coach bordelais s’est ensuite attardé sur la qualité de leur prochain adversaire, le Racing Club de Strasbourg.

"La différence entre les deux équipes, c’est que Strasbourg a plus confiance dans son jeu que nous. Ils attaquent avec deux attaquants l’un avec du mouvement et l’autre avec du physique Ils sont très présents à la récupération du ballon avec un pressing intense. Nous devons trouver notre propre confiance avec des passes simples mais de bonnes qualités" ajoute-t-il.

Un mercato à l'arrêt

Enfin, l’entraîneur des Marine et Blanc a évoqué le mercato bordelais.

"Nous avons perdu et libéré quelques joueurs. Ils nous restent quelques jours pour recruter quelqu'un. Je suis en contact avec le directeur sportif tous les jours. Il faut attendre un peu, nous savons où nous voulons aller” conclut-il son propos.



Mentionné dans cet article

À propos de Publisher