Solskjaer revient sur la victoire méritée de son équipe et trouve des excuses au PSG

Logo : Parisfans.fr

Parisfans.fr

Image de l'article : Solskjaer revient sur la victoire méritée de son équipe et trouve des excuses au PSG

Le Paris Saint-Germain a raté ses débuts dans cl premier match de Ligue des Champions cette saison. Ce mardi, les Parisiens se sont inclinés 1-2 contre une équipe de Manchester United qui n’a pas non plus été impressionnante (retrouvez le résumé ici). La prestation parisienne a été d’une pauvreté rare chez le club parisien à ce niveau de la compétition. Un match à oublier pour les joueurs du PSG qui devront très vite se remettre à l’endroit s’ils veulent se qualifier pour les huitièmes de finale. Ole Gunnar Solsjkaer, l’entraîneur de ManU, a réagi en conférence de presse sur le bon résultat de son équipe. Il a aussi trouvé des excuses au match des Parisiens.

Solsjkaer « On a bien joué et bien défendu tout simplement »

Il n’y a pas de secret. Quand vous jouez contre des joueurs comme Neymar et Mbappé, vous devez bien jouer et bien défendre. Le PSG est une top équipe avec de supers joueurs. Et on a bien joué et bien défendu tout simplement. C’était un bon match. On mérite de gagner, on s’est créé des occasions, on a dû faire des réajustements avec les blessés. Je ne pense pas qu’il y ait un secret pour l’emporter.

Solskjaer « plus ils joueront des matches et plus ils retrouveront le rythme. »

Comment expliquer la prestation parisienne? Le fait d’avoir joué au Portugal a retardé leur préparation, plus ils joueront des matches et plus ils retrouveront le rythme. »

Solsjkaer s’est montré assez compréhensif sur le niveau de jeu des Parisiens. Son équipe l’a emporté et il a été assez lucide pour reconnaître que la prestation parisienne les a bien aidée. Manchester s’est créé beaucoup d’occasions. Beaucoup trop pour que les Parisiens ne le payent pas à un moment. Sauvés par Keylor Navas à plusieurs reprises, le PSG n’est jamais vraiment rentré dans le match. L’équipe s’est vite vue coupée en deux, laissant les Mancuniens très dangereux offensivement. Que dire de plus, Manchester a bien défendu et a su profiter des largesses parisiennes.

Les points noirs de ce match sont à chercher du côté des Parisiens. Alors d’accord, avec le Final 8, le PSG est tout décalé dans sa préparation. Mais est-ce une raison pour ne pas courir ? Mbappé n’a même pas dépassé les 7,5 km sur ce match, le milieu à 3 joueurs défensifs n’a pas existé. Les attaquants eux n’ont pas défendu et se sont enfermé dans un jeu offensif stéréotypé qui a vu ses trois « stars » complétement déjouer. Les latéraux ont été très en difficulté défensivement et ont eu un apport limité offensivement. Seul Navas a été à la hauteur. Abdou Diallo, défenseur de 24 ans, a très mal commencé son match, mais s’est bien rattrapé en deuxième mi-temps. Une des rares petites satisfactions du soir qui a tout de même permis à son équipe de ne pas sombrer définitivement.

Le coach mancunien a aussi été invité à comparer le Parisien Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans) et le Mancunien Marcus Rashford (22 ans).

Solsjkaer « C’est difficile de comparer les deux. »

« Je pense que Marcus Rashford s’est très bien développé. C’est difficile de comparer les deux (Rashford et Mbappé). Ils ont de grandes qualités. Marcus est une belle personne, un gros travailleur. »

Mbappé a bien mis le feu une fois ou deux, mais il a surtout été l’auteur d’un match sans implication défensive ni envie. Un peu étrange pour un joueur qui se dit exigeant envers lui-même. Il y a encore du chemin à parcourir pour le natif de Bondy et s’il ne faut pas lui enlever ses immenses qualités, il gagnerait à être un peu plus humble et enfiler le bleu de chauffe.

Ce soir, il a été opposé à Marcus Rashford. L’attaquant anglais est un bon joueur, mais il n’est pas mis en avant comme Mbappé, pourtant sur les deux derniers matchs entre les deux équipes, c’est bien lui qui fait plier les Parisiens. Il va falloir sérieusement se poser les bonnes questions du côté des Parisiens car au-delà de la défaite (ça arrive en football), c’est bien l’attitude à tous les niveaux qui n’a pas été bonne du tout.