[Serie A] Inter Milan – Juventus : les notes

Logo : UltimoDiez

UltimoDiez

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=http%3A%2F%2Fultimodiez.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F01%2FIcon_LP_12287956-1.jpg&q=25&w=1080

L’Inter Milan a réussi un gros coup ce dimanche soir, donnant une petite leçon de football à la Juventus au stade Giuseppe Meazza (2-0) à l’occasion de la 18e journée de Serie A. L’ancien Bianconero Arturo Vidal a vite ouvert le score avant que Nicolo Barella ne parachève sa brillante prestation d’un but peu après la mi-temps. La Juve a grillé un joker dans sa défense du titre. Les notes des 22 acteurs :

Les notes de l’Inter Milan

Handanovic (6) : Il a bien fait le peu de travail que lui a donné la Juventus.

Bastoni (7) : Attentif pour couvrir la profondeur, il a mis sur orbite Barella en début de seconde période. Touchdown.

De Vrij (6) : A joué dans un fauteuil dont ni Morata ni Ronaldo ne l’ont sorti.

Skriniar (6) : Solide dans les duels et au marquage, toujours là pour gratter une faute. Propre.

A.Young (5) : Il porte de moins en moins bien son nom.

Vidal (7) : Buteur face à son ex, des gros tampons sur Ronaldo. Les supporters de la Juve ont adoré le détester ce soir.

Brozovic (7) : Sa disponibilité et sa justesse à la relance sont une bouffée d’air frais pour l’Inter. Discret mais là où il faut quand il faut.

Barella (8) : Il a martyrisé l’entrejeu turinois. Précieux pour ressortir le ballon et sur attaque rapide. Passeur puis buteur. Bravo Nicolo.

Hakimi (5) : Volontaire mais souvent brouillon sur phase offensive. Pas inquiété dans son couloir droit.

L.Martinez (4) : Il aurait raté un éléphant dans un couloir.

Lukaku (5) : Un jeu dos au but toujours problématique pour l’adversaire, mais de la maladresse dans la zone de vérité.

Les notes de la Juventus

Szczesny (6) : Le seul qui ne mérite pas de reproches côté Juventus ce soir. A donné plus qu’une seconde chance à son équipe.

Danilo (3) : Il passe à côté de son sujet balle au pied, est battu par Vidal de la tête. Le Danilo pré-Pirlo a fait un retour fracassant ce soir.

Bonucci (3) : De Ligt a pris 5 minutes pour jouer à «mais où est Charlie ?» devant sa télé sur l’ouverture de Bastoni.

Chiellini (6) : Bientôt à la retraite, miné par les blessures et sans rythme, il tient Lukaku et fait preuve de caractère pour une dizaine. Abandonné sur le second but.

Frabotta (4) : Une roue de secours ne doit servir que pour deux trajets maximum : rentrer chez soi et aller au garage. L’utiliser 3 fois de suite, c’est risquer la casse.

Chiesa (5) : Le seul qui a amené un peu de danger, et qui a couru partout pour compenser la paresse de ses milieux.

Rabiot (3) : Symbole d’un milieu de terrain malade en 1re période. À contre-temps dans le pressing, battu au duel, peu prompt à faire les efforts défensifs et des déplacements offensifs contre-productifs. Remplacé par McKennie (non-noté), qui va renvoyer le Français sur le banc sitôt qu’il sera remis.

Bentancur (2) : Arthur a joué 210 minutes en une semaine peu après un retour de blessure. On espère que l’explication de son absence réside uniquement là.

Ramsey (3) : Insipide. Remplacé par Kulusevski (non-noté), pour de bon ?

Morata (3) : Quelques retours défensifs et des ballons à conserver le long d’une ligne contre 3 adversaires.

Ronaldo (4) : Rien à se mettre sous le dent.

Crédit photo : LaPresse / Icon Sport