Sébastien Pennacchio se confie avant le début de la saison des U19 du LOSC | OneFootball

Sébastien Pennacchio se confie avant le début de la saison des U19 du LOSC

Logo : Le Petit Lillois

Le Petit Lillois

Revenu l’été dernier au centre de formation du LOSC, Sébastien Pennacchio a connu plusieurs rôles lors de la saison 2021-2022. Entraîneur adjoint de la réserve puis entraîneur adjoint au sein du groupe professionnel tout en ayant un rôle de responsable du travail individuel des jeunes du centre, l’ancien milieu de terrain est désormais entraîneur des U19.

A quelques jours du début de la saison officielle pour la jeune garde lilloise (dimanche à 15h au domaine de Luchin face au Stade de Reims), Sébastien Pennacchio s’est confié sur le site du club sur la préparation des jeunes joueurs de Lille et ses attentes pour cette première journée : « La préparation s’est très bien passée, nous avons bien travaillé, sérieusement. Nous n’avons pas eu de blessés, ce qui est positif. C’était une préparation courte – trois semaines avec trois matchs amicaux (deux victoires) – et très intensive. Je suis content de ce que j’ai pu voir sur et en dehors du terrain avec ce groupe. Je sens une équipe motivée, dynamique, qui a envie d’avancer. C’est un groupe jeune donc il y a forcément une marge de progression (…) Reims est une équipe qui nous a battu 2-0 lors de notre premier match amical. Reims est une belle équipe de centre de formation avec des intentions de jeu. Elle sera peut-être un peu plus mature que nous. »

Si les résultats restent importants pour chaque joueur de football, ce qui compte pour l’homme de 39 ans, c’est la progression des jeunes qu’il aura à sa disposition, afin de leur permettre de se rapprocher du monde seniors et professionnel : « Je pense que nous aurons un déficit athlétique contre les clubs « amateurs », car nous affronterons des joueurs plus âgés. Après nos objectifs sont clairs, ce sont de former des joueurs professionnels avec une bonne mentalité. On jouera chaque week-end avec l’ambition de gagner les matchs tout en travaillant sur le développement toute la semaine. Personnellement, j’attends de voir mes joueurs progresser. En fin de saison, si des garçons se sont améliorés ou ont basculé dans le groupe Pro 2, ça sera une année réussie. »

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher