Sarabia se confie : le Sporting, ses objectifs, Mbappé et son avenir | OneFootball

Sarabia se confie : le Sporting, ses objectifs, Mbappé et son avenir

Logo : Parisfans.fr

Parisfans.fr

Pablo Sarabia, attaquant de 29 ans du Paris Saint-Germain (contrat jusqu’en 2024), est prêté au Sporting Portugal pour la saison 2021-2022 et réalise de belles performances. Il y a même la rumeur d’une envie de le conserver, sauf que son salaire est un obstacle. L’international espagnol s’est confié auprès de Marca dans une interview publiée ce mercredi. Il évoque notamment son année avec le club portugais, son futur, la sélection et l’avenir de Kylian Mbappé (attaquant de 23 ans en fin de contrat en juin prochain au PSG et annoncé du côté du Real Madrid).

Sarabia « C’est un souvenir précieux qui restera avec moi. »

Huit mois ont suffi pour être honoré à l’Alvalade…

C’était super excitant. Je savais qu’il y aurait quelque chose, car c’était annoncé, mais je ne m’attendais pas à ce qu’e ce soir d’une telle dimension. Parce que voir comment tout le stade s’est levé et m’a applaudi… C’est un souvenir précieux qui restera avec moi. C’était difficile de retenir l’émotion là-bas, dans le stade.

Que vous ont dit vos coéquipiers ?

Que cet adieu n’était pas normal, qu’ils ne le font pas d’habitude. Des choses avaient été vécues avec des joueurs qui allaient prendre leur retraite, mais avec un joueur actif, venant d’un autre club et en peu de temps… Je suis très reconnaissant. Non seulement j’ai laissé quelque chose en eux, mais eux aussi en moi.

Comment était mon départ du SPG ?

Je pensais pouvoir partir jusqu’au dernier moment. C’est vrai que c’était un peu stressant. Je suis ravi de la décision que nous avons prise. Ce fut une très bonne année.

Sarabia « c’est ma façon de contribuer à l’équipe, entre autres. »

Un intérêt de l’Atlético ?

Nous cherchions un club dans lequel dès le premier instant je me sentais valorisé et avais l’opportunité de jouer en Ligue des Champions. Le Sporting avait tout cela. Certains étaient un peu choqués, mais dès le premier instant ma famille, mon agent et moi avons cru que c’était la meilleure option. Huit mois plus tard, nous constatons que cela a été le cas.

Lisbon, 04/03/2022 – Sporting Clube de Portugal hosted Futebol Clube Paços Ferreira this evening at Estádio de Alvalade in Lisbon, in a game counting for the 28th Matchday of the Primeira Liga 2021/22. Pablo Sarabia celebrates the 1-0 (Pedro Rocha / Global Images) – Photo by Icon sport

21 buts inscrits, quel était l’objectif ?

Je me suis fixé l’objectif de 15 buts, mais il y en a eu quelques autres [rires]. Ce que j’aime le plus depuis que j’ai commencé, c’est marquer et faire des passes décisives, c’est ma façon de contribuer à l’équipe, entre autres. Je me suis très bien trouvé, d’abord en m’adaptant à mes coéquipiers car c’est nécessaire. Après avoir compris tous les mécanismes des joueurs et de l’entraîneur, c’était beaucoup plus facile et j’ai commencé à marquer des buts, avec plus de confiance. Grâce à cela j’ai pu finir avec ces 21.

Que vous avait dit Pochettino ?

Il m’a souhaité bonne chance dans la nouvelle étape.

Comment changer d’un vestiaire dans lequel il y a Mbappé, Messi et Neymar à celui du Sporting ?

Le changement est très grand, mais très agréable. C’est vrai que j’ai été très bien dans les deux. A Paris on avait un bon groupe et à Lisbonne aussi. Le seul truc, c’est qu’au Sporting il y a des joueurs très jeunes, en apprentissage, et cette envie est perceptible.

Sarabia « S’il continue avec cette attitude, il arrivera à ce qu’il veut obtenir. »

Où y a-t-il le plus de concurrence, en équipe nationale ou au PSG .

Nous parlons de deux endroits où la concurrence est très forte. Evidemment, à Paris, il y a trois, cinq ou six des meilleurs joueurs du monde. Dans l’équipe nationale, vous pouvez voir qu’il y a une grande concurrence. Le coach change des joueurs et on continue de gagner, l’équipe continue de montrer la même chose. Et c’est très difficile. C’est la valeur du coach et de l’idée.

Comment voyez-vous l’avenir de Mbappé ?

S’il va à Madrid, évidemment, il sera l’emblème et fera de grandes choses car c’est le joueur qu’il est et le Bernabéu va en profiter. Et, sinon, Paris en profitera beaucoup et suivra une trajectoire spectaculaire. Si nous voyons les statistiques qu’il a là-bas, elles sont incroyables et les buts qu’il a marqués dans les matchs auxquels il a joué sont effrayants.

Quelle est son ambition ?

C’est un garçon qui s’entraîne bien et qui en veut plus chaque jour. Il marque trois buts et le lendemain, il veut en marquer trois autres. C’est son ambition et c’est la bonne. Au final, les exemples qu’il a de joueurs qui ont fait de grandes choses dans le football ont une ambition énorme, tout comme lui. S’il continue avec cette attitude, il arrivera à ce qu’il veut obtenir.

Sarabia « nous allons voir quelle est la meilleure option pour le PSG et pour moi. »

Quel est le plan à la fin de votre contrat ?

Sarabia at the PSG vs Strasbourg match in Parc des Princes in Paris, France, on August 14, 2021.(Photo by Lionel Urman/Sipa USA)Photo by Icon Sport – Pablo SARABIA – Parc des Princes – Paris (France)

Jusqu’à présent, je n’y ai pas pensé. Je profite de la saison, du moment, de l’hommage, et maintenant dans quelques semaines, il sera temps de se concentrer, espérons-le, sur la liste de l’équipe nationale car la saison n’est pas encore terminée. J’espère pouvoir participer à ces quatre matchs de la Ligue des Nations. À partir de là, nous allons nous asseoir et voir quelle est la meilleure option pour le PSG et pour moi. Je suis très reconnaissant envers Paris, et Leonardo, qui a été très bien avec moi, et quoi qu’il en soit décidé, il n’y aura pas de blocage.

Un avenir au PSG ou un autre club pour jouer la Coupe du Monde ?

Cela ne m’a pas encore empêché de réfléchir à la meilleure option. L’été dernier, cela nous a coûté cher au final pour prendre une décision. Il est temps de faire le bilan de toute la saison, qui n’est pas encore terminée. Lorsque ces matchs seront terminés, si j’ai la chance d’être dans l’équipe nationale, nous nous assoirons et verrons quelles sont les options et la meilleure pour l’objectif, qui est d’être au Qatar.

Sarabia « ce n’est pas quelque chose qui est exclu. »

Une concurrence très difficile à Paris ?

Quand j’y étais, j’ai disputé 79 matchs en deux saisons. Au final, j’avais ma place. J’ai fait mes buts et mes passes décisives quand c’était à mon tour de jouer et ce n’est pas quelque chose qui est exclu.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher