Saint-Étienne : vers un rachat du club à 100 millions d'euros ? | OneFootball

Saint-Étienne : vers un rachat du club à 100 millions d'euros ?

Logo : Foot National

Foot National

Alors qu'elle s'apprête à disputer sa survie en Ligue 1 via le barrage aller-retour contre Auxerre, l'AS Saint-Étienne serait sur le point d'être rachetée pour 100 millions d'euros.

Dimanche soir, l'AS Saint-Étienne sera fixée. Dix-huitième du dernier championnat de Ligue 1, le club du Forez s'apprête effectivement à disputer un double rendez-vous crucial ces jeudi et dimanche, à l'occasion du barrage aller-retour contre l'AJ Auxerre. Mais il n'y a pas que sur le rectangle vert que l'ASSE joue son avenir. Comme confié par L'Équipe ce jeudi matin, l'enjeu est également en coulisses. Car selon le journal, l'entité principalement détenue par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo n'a jamais semblé aussi proche d'être cédée depuis sa remise en vente publique, le 14 avril 2021. Les deux dirigeants, décriés par les supporters stéphanois, auraient trouvé un accord avec le milliardaire américain David Blitzer.

Vingt millions de moins en cas de descente

Connaissance personnelle de Bernard Caïazzo, l'homme d'affaires se proposerait de racheter l'ASSE via sa société Bolt Football Holdings. Il serait accompagné dans sa démarche par un autre milliardaire américain du nom de Josh Harris. Les deux collaborateurs, déjà actionnaires forts du club de Crystal Palace en Angleterre, seraient les deux principaux bailleurs de fonds du consortium dirigé par Sir Martin Broughton qui a tenté, en vain, d'acheter Chelsea récemment, apprend également L'Équipe. Dans cette optique, David Blitzer et Josh Harris seraient prêts à débourser une enveloppe globale de 100 millions d'euros pour prendre le contrôle de l'ASSE.

38 millions seraient tout d'abord prévus pour le rachat des parts sociales du club forézien. Une autre partie de la somme aiderait à la reprise et à l'apurement des dettes. Enfin, le reste permettrait d'investir. Cette offre de 100 millions d'euros serait effective en cas de maintien en Ligue 1. Et donc de résultat positif à l'issue du barrage contre l'AJ Auxerre. En cas de relégation, l'offre descendrait à 80 millions d'euros. Reste à savoir si les co-présidents Roland Romeyer et Bernard Caïazzo accepteraient de vendre le club dans ces conditions au rabais.

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher