Saint-Etienne - Stade rennais : les notes du SRFC | OneFootball

Saint-Etienne - Stade rennais : les notes du SRFC

Logo : Stade Rennais Online

Stade Rennais Online

Rennes voulait rebondir à Saint-Etienne, c'est chose faite avec ce succès 5-0. Voici les notes des Rennais, sur 10. Gomis : 6 Avec seulement deux tirs cadrés, Saint-Etienne n'a (...)

Gomis : 6 Avec seulement deux tirs cadrés, Saint-Etienne n’a pas vraiment inquiété le portier, vigilant pour le reste. Une rencontre plus ou moins tranquille, face à une équipe beaucoup moins efficace que Lille mercredi.

Assignon : 7 Titulaire surprise de ce onze, celui qui connaitra beaucoup plus de temps de jeu en janvier se prépare au départ de son concurrent et capitaine Hamari Traoré. Et le résultat est plutôt probant, avec une activité offensive appréciable débouchant sur le but du 3-0, le plus important.

Omari : 6,5 Quelques errements qui font peur à certains moments, puis des interventions décisives devant Khazri ou Krasso. Pas encore assez régulier, mais un potentiel fou vu par fulgurances.

Aguerd : 6,5 La tour de contrôle a encore été vigilante ce soir. Le danger est souvent venu du côté gauche et il a fallu compenser. Propre en première relance comme souvent.

Truffert : 5 Le match face à Lille avait été compliqué, celui-ci aussi, les offensives stéphanoises étant essentiellement venues de son côté. Dépassé par Khazri, Krasso ou Nordin par alternance, il n’a pas rassuré, ni amené autant que d’habitude offensivement.

Martin : 6 Sa série d’invincibilité s’est arrêtée face à Lille mercredi, un léger accroc pour la sentinelle qui repart sur de nouvelles bases. Aucun but encaissé aujourd’hui malgré quelques errements dans l’axe.

Santamaria : 6 Associé à Martin une nouvelle fois, il a cette fois composé avec un Majer plus axial que Sulemana mercredi. Tranquille dans la transition, il a pu être étouffé parfois sur des prises à deux.

Majer : 9 Si Martin Terrier peut savourer son premier triplé en Ligue 1, c’est car le Maestro lui a mis 3 caviars, amenant même le but du 4-0. Une activité pleine, un toucher appréciable malgré un terrain difficile. Un délice de rencontre, en l’absence de son compère Flavien Tait, si précieux dans ce rôle presque similaire.

Bourigeaud : 6 Avec Assignon dans son dos, il fallait compenser ce dimanche, et le milieu de terrain l’a bien fait. Défensivement solide pour couper les passes sur son côté, il a été moins rayonnant offensivement.

Laborde : 6 Voir un 5-0 sans but signé du goleador rennais surprend désormais, tant il a apporté cette saison. Passeur décisif pour le premier but d’Ugochukwu en pro, il a libéré des espaces pour Terrier. Rôles inversés.

Terrier : 9 Destiné à marquer des buts de poney. Florian Maurice souhaitait qu’il marque davantage de buts de raccro. Résultat, une madjer et une frappe sublime en pleine lucarne. Premier triplé en Ligue 1, et le ballon du match à mettre sur la cheminée.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher