Romain Thomas (Caen) : "C’est lourd comme situation" | OneFootball

Icon: Foot National

Foot National

·28 novembre 2023

Romain Thomas (Caen) : "C’est lourd comme situation"

Image de l'article :Romain Thomas (Caen) : "C’est lourd comme situation"

Romain Thomas, le capitaine du SM Caen, s'est montré affecté par la situation du club normand, incapable de gager depuis des mois.

26 août 2023, stade Michel-D'Ornano. Ce jour-là, le SM Caen version Jean-Marc Furlan vient de dominer l'AC Ajaccio avec la manière (3-0), grâce notamment à un doublé d'Alexandre Mendy. Un quatrième succès en autant de journées, qui permet à l'époque au Stade Malherbe de conforter logiquement sa place de leader de Ligue 2. Difficile alors d'imaginer à ce moment-là que, fin novembre, le club normand se situerait à l'opposé du classement. Et qu'il s'agirait, face à l'ACA, de la dernière victoire en date pour la formation du Calvados désormais dirigée par Patrice Sauvaget. En quête d'un succès depuis trois mois désormais, Caen, au bord de la zone rouge (16e, 16 pts), n'avance plus. Et vient de s'incliner une énième fois sur la pelouse d'Angers (0-3) ce lundi 27 novembre, en clôture de la 15e journée.


Vidéos OneFootball


"Ce qui se passe me fait chier"

Une situation qui affecte notamment le capitaine Romain Thomas. Après le revers face au SCO, l'ancien Angevin a été interrogé sur le système de jeu avec trois défenseurs centraux mis en place par le staff au stade Raymond-Kopa. "Là, on a essayé de changer tactiquement, a-t-il indiqué auprès de Ouest-France. Tout n’a pas été parfait, on prend encore trois buts. Il va falloir bosser. (...) On a travaillé là-dessus une petite semaine. Pour maîtriser un système, il faut l’utiliser plusieurs fois. C’est une solution. On a déjà joué comme ça l’année dernière, l’année d’avant que j’arrive aussi. Honnêtement, le système, les joueurs qui jouent, peu importe. J’ai juste envie de gagner des matches et d’être un peu positif. C’est lourd comme situation. Je suis passionné et ce qui se passe me fait chier. À nous de changer les choses", a ajouté Romain Thomas, pour qui la "force mentale du groupe fera la différence." Car "autour de nous, tout le monde s’agace, s’énerve, c’est normal. Mais si nous on le fait aussi, je ne pense pas que ce sera la solution. Il faut rester soudé et s’améliorer au quotidien. Il n’y a pas besoin de dire autre chose." La réception de Bastia (15e, 17 pts) samedi (19h) s'annonce déjà primordiale pour les Normands.

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

À propos de Publisher