Romain Asselin : “Il ne s’est pas passé grand-chose, franchement. C’était ‘il fallait le faire’. Un peu comme Gérard Lopez il y a une semaine”

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fgirondins4ever.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F07%2Fbandicam-2021-07-30-20-01-04-317.jpg&q=25&w=1080

Romain Asselin, journaliste pour RMC, est revenu sur la conférence de presse de présentation de Vladimir Petkovic aux Girondins de Bordeaux.

« Il ne s’est pas passé grand-chose, franchement. On ne s’attendait pas à grand-chose, déjà d’une partie, parce qu’il s’est exprimé en italien. Ca met une barrière… En plus, la traduction n’était franchement pas géniale… Il faisait des phrases d’une minute, on avait des traductions de 20 secondes… C’est compliqué dans ce contexte de le relancer. Je pense qu’il n’avait pas trop envie, et c’était ‘il fallait le faire’. Un peu comme Gérard Lopez il y a une semaine. Il a bien souligné pendant la conférence que ce n’était pas franchement son exercice favori et que s’il avait voulu s’en passer, il s’en serait passé. On a eu quasiment le copier-coller dans les déclarations. Rien de neuf. Il y a la volonté d’amener du changement, mais pas trop non plus. Et surtout la volonté de botter les fesses des joueurs. Vladimir Petkovic a dit que tout le monde partait à 100%, qu’il n’a pas eu trop le temps d’étudier l’effectif. Tout le monde a une semaine pour montrer s’ils veulent gagner ou perdre du terrain. A partir de ce moment-là, un état des lieux sera fait […] Il y aura beaucoup de départs pour beaucoup d’arrivées, l’effectif va considérablement changer, d’ici la fin du mercato. Je pense qu’il y a déjà des joueurs qui sont directement au placard, et que ça va bouger très vite, dans les jours qui viennent. Admar Lopes, le nouveau directeur technique des Girondins de Bordeaux, on se demandait ce qu’il faisait là. On lui a posé deux questions, il a répondu en une seconde, il n’avait envie de rien dire. On était sur une conférence de presse sur la forme ».

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher