Rolland Courbis : « Ce sont les pires vacances de ma vie. Je me suis aperçu que le plus grand était supérieur au plus petit, que le riche était supérieur au pauvre… » | OneFootball

Rolland Courbis : « Ce sont les pires vacances de ma vie. Je me suis aperçu que le plus grand était supérieur au plus petit, que le riche était supérieur au pauvre… »

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Rolland Courbis est une nouvelle fois revenu sur la décision de la DNCG concernant le FC Sète, en parlant évidemment des Girondins de Bordeaux.

« Mes vacances n’ont pas été bonnes, ce sont les pires vacances de ma vie. Depuis deux-trois mois, on a fait le maximum pour répondre aux attentes de la DNCG… on a battu le record de réunions, de coups de fil, pour prendre tout simplement un gros coup de pied au cul, inélégant, qu’on n’a pas apprécié… Mais ça ne fait rien, on n’a pas perdu le moral, on est soutenus par la mairie, le maire est derrière nous. Il sait très bien que le football est très important même pour les petites villes, pas seulement pour les grandes. On a deux adjoints au sport qui sont motivés, ce sont des personnes qui aident le Football Club de Sète… Le Football Club de Sète a été rétrogradé, mais n’a pas disparu […] ça m’a rendu fou de voir le communiqué de l’UNFP pour soutenir les joueurs bordelais qui sont dans un loft, oui. Quand tu es à la place du Football Club de Sète, tout petit, comme un moucheron, et que tu lis ça… Tu leurs dis qu’après trois mois de travail de la nouvelle équipe dirigeante, contrairement à la première qui était catastrophique… Terminer la saison et l’intersaison sans 1€ de dette… Je me suis aperçu, depuis que je suis sur cette planète, que le plus grand était supérieur au plus petit, que le riche était supérieur au pauvre… Sincèrement, je dois reconnaitre que j’ai été naïf parce que je ne pensais jamais qu’on allait prendre ce coup de pied au cul… ».

Si l’ancien coach bordelais a rendu service en fin de saison dernière à Sète, il entend poursuivre l’aventure cette saison.

« On progresse à tout âge, on s’est emmerdé pour rien. Mais pas pour rien non plus, parce que la nouvelle équipe dirigeante est considérée comme compétente, contrairement à celle qu’il y avait avant, et je pense que le Football Club de Sète, c’est peut-être reculer pour mieux sauter. Allez, oui, je reste en tant que conseiller général ».

PHOTO FC SETE

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher