Rodez – Laurent Peyrelade : « J’ai dépensé beaucoup beaucoup d’énergie » | OneFootball

Rodez – Laurent Peyrelade : « J’ai dépensé beaucoup beaucoup d’énergie »

Logo : MaLigue2

MaLigue2

Il y a dix jours, Laurent Peyrelade laissait planer le doute sur son avenir aux commandes de l’équipe première de Rodez, après un maintien difficilement obtenu. S’il n’a pas encore dissipé les doutes, l’entraîneur a donné quelques indices pour l’avenir au micro de Radio Totem.

Sur la saison à deux visages du RAF : « Des hauts des bas, des bonnes choses et des choses plus fades. Une saison est faite de choses comme ça, il ne faut pas se disperser quand ça ne va pas, et ne pas se prendre pour n’importe qui quand ça va bien. Il faut juste rester persévérant, ne pas modifier sa ligne de conduite et avoir confiance en ses hommes. C’était la saison la plus difficile des trois, et la saison prochaine sera la saison la plus difficile et celle d’après aussi. Le niveau augmente, l’opposition grandit, il y a de plus en plus de clubs armés pour ce championnat là. C’était une saison longue et éprouvante. Le niveau est très fort. […] Le maintien permet au club de continuer de se structurer, de continuer d’avancer, de continuer d’avoir de l’argent pour construire des choses, donc ça valide un travail de long terme. »

Sur l’avenir du club et le sien : « Il faudra avoir un fonctionnement un peu plus pro en interne, sportivement parlant. On aura besoin de plus de ressources humaines dans l’encadrement par exemple. Si on continue comme ça ça ne passera pas car jusque là on a tiré le maximum de nos ressources à tous les niveaux. Que cela soit au niveau du staff ou au niveau des installations. Mais aussi du recrutement, il faut tenter des joueurs qui viennent du dessus, pas forcément du dessous. Il nous manque un kiné en permanence avec nous, un analyste vidéo avec nous, du confort au quotidien. Il faut garder l’unité, la passion et l’humanité, mais il faut structurer.  J’ai dépensé beaucoup beaucoup d’énergie. Après il y a des discussions financières et des projets. Après j’ai fait une feuille de route pour le club, pas que pour Laurent Peyrelade. Pour que le club grandisse et continue d’avancer. Ça concerne tout, le recrutement, qui on garde, qui on veut pas garder. Mais tout ne se fait pas en un claquement de doigt. »

Crédit photo ©Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport

À propos de Publisher