Riolo s’en prend au PSG « stupéfiant de bêtise, de mensonge » | OneFootball

Riolo s’en prend au PSG « stupéfiant de bêtise, de mensonge »

Logo : Parisfans.fr

Parisfans.fr

Daniel Riolo, journaliste de RMC Sport, s’est exprimé au micro du média sportif après la défaite (2-1, retrouvez le résumé ici) face à Manchester City ce mercredi à l’Etihad Stadium dans le cadre de la 5e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2021-2022. Il a affirmé que les Parisiens ne forment toujours un vrai collectif, que le coach parisien Mauricio Pochettino est perdu et que les discours d’après-match sont inquiétants ou mensongers.

« Trouver ce qui marche bien au PSG devient impossible. Pochettino ne fait plus rien. Il a abandonné la barre. Il aligne 11 joueurs et attend que ça se passe. Si Mbappé est bon, on ne sait jamais, ça peut passer. Qu’on ne s’y trompe pas, Mbappé est le seul qui peut gagner un match. Ça ne viendra ni de Neymar, ni de Messi. Avoir de l’argent, c’est bien. Ça aide. C’est même capital pour gagner la Ligue des champions. Le PSG vient d’affronter un club très riche. Mais City qu’il perde ou gagne, joue chaque semaine et chaque match. C’est à chaque fois, une vraie équipe, un collectif et des vrais joueurs.

Riolo « Tout au PSG devient une immense mascarade. »

A Paris, c’est le néant. Et le pire, c‘est que tout le monde s’en fout. Pochettino répète que tout va bien. Les joueurs ne parlent pas ou quand ils le font ne disent rien. Comment après un tel niveau à Manchester, les Parisiens peuvent affirmer avoir fait un bon match? C’est stupéfiant de bêtise, de mensonge, d’entourloupe. Tout au PSG devient une immense mascarade. Un jeu de dupes! », propos relayés par But !

Comme souvent, Riolo bascule dans une exagération qui rend son propos difficile à suivre. Pourtant, il y a des éléments qui ne sont pas à jeter. Pochettino a en effet semblé un peu perdu dernièrement, avec peu d’idées pour améliorer son effectif ou des réactions au cours d’un match qui ne se déroule pas bien. On a toujours ce pénible sentiment que Paris attend les exploits de ses attaquants. Lesquels sont en plus peu servis dernièrement avec l’absence de Marco Verratti (milieu de 29 ans). Laquelle devrait aussi être compensée collectivement. Un élément dans lequel le PSG a été trop battu dernièrement. Cela ne veut pas dire que tout est mauvais, mais il manque indéniablement quelque chose.

Quant aux réactions d’après-match, elles peuvent surprendre en effet. Il y a eu du positif dans les propos alors que le PSG venait assez clairement de décevoir. Mais cela va aussi avec la communication qui est « logique ». Il n’est pas forcément utile pour l’entraîneur ou les joueurs de lancer des critiques devant les médias. Ce peut même être très négatif pour la vie du groupe, comme on l’a vu avec Olivier Giroud et l’Equipe de France cet été. On espère que les remarques ont été un peu plus négatives en privé, là où cela sert à quelque chose. Sans non plus descendre les joueurs, car il s’agit plus de trouver des solutions que d’incendier. Ce qui ne correspond pas avec la vie des médias.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher