Real Madrid : un jackpot de 308 millions d'euros grâce à la Fabrica

OneFootball

Image de l'article : Real Madrid : un jackpot de 308 millions d'euros grâce à la Fabrica

« Zidanes y Pavones ». Des Zidane et des Pavón. C'est avec cette formule que Florentino Pérez avait fixé la politique sportive du Real Madrid lors de son premier mandat à la tête du club, de 2000 à 2006.

L'idée du président madrilène était de recruter des stars comme Zidane tout en faisant monter en équipe première des joueurs issus de son centre de formation, appelé la « Fabrica », comme Francisco Pavón.

Le Real a besoin d'argent

Et finalement, cette « Fabrica » s'avère très précieuse pour… renflouer les caisses du Real Madrid. En effet, à cause de la pandémie de Covid-19, le Real Madrid est confronté à un manque à gagner de 180 millions d'euros. En ballotage défavorable en Ligue des champions, le club madrilène estime qu'une élimination face à Manchester City lui coûterait 50 millions d'euros !

Mais grâce à la « Fabrica », le Real Madrid vient d'encaisser 48 millions d'euros en vendant quatre joueurs : Achraf Hakimi, Javi Sánchez, Jorge de Frutos et Dani Gómez.

Achraf Hakimi a été vendu à l'Inter Milan le 2 juillet dernier pour un montant de 40 millions d'euros avec un bonus de 5 millions d'euros sous certaines conditions.

Un peu plus tôt, en juin, Javi Sánchez était transféré à Valladolid pour 3 millions d'euros. Quant à Jorge de Frutos et Dani Gómez, ils ont été cédés chacun pour 2,5 millions d'euros à Levante.  

31 joueurs vendus pour un total de 308 M€

Grâce à sa « Fabrica » le Real Madrid a engrangé 308 millions d'euros depuis 2009 en vendant 31 joueurs.

Le joueur formé au club qui a rapporté le plus d'argent est Alvaro Morata. Il avait été vendu 22 millions d'euros à la Juventus en 2014 avant de faire son retour au Real en 2016 (pour 30 millions d'euros) et d'être à nouveau vendu, à Chelsea cette fois, en 2017, pour un montant de 80 millions d'euros.

L'autre gros coup du Real Madrid est la vente de Jesé au PSG en 2016 pour 25 millions d'euros. Le joueur n'a jamais confirmé les espoirs placés en lui et a déjà été prêté quatre fois par le club parisien. Parmi les autres belles ventes du club espagnol, citons Raúl de Tomás (à Benfica en 2019 pour 20 millions d'euros) et José Callejón (au Napoli en 2013 pour 10 millions d'euros.  

Et ce jackpot pourrait encore augmenter puisque Borja Mayoral est pisté par plusieurs clubs de Serie A tandis que Sergio López Galache est courtisé par des clubs allemands.