RC Lens – OL [J14] : les notes du match | OneFootball

Icon: le11

le11

·2 décembre 2023

RC Lens – OL [J14] : les notes du match

Image de l'article :RC Lens – OL [J14] : les notes du match

Bousculé par une équipe de Lyon revancharde, le RC Lens est tout de même parvenu à l’emporter face à l’OL (3-2) dans une rencontre où les très bonnes performances de certains auront masqué les déboires d’autres. Découvrez nos notes après cette rencontre comptant pour la 14e journée de Ligue 1.

L’homme du match :

Dès le quart d’heure de jeu, on aurait pu penser que Brice Samba (7), qui ne sortait pas dans ses six mètres sur le premier but lyonnais (0-1, 15′), allait vivre une nouvelle vilaine soirée trois jours après la débâcle à Arsenal (2-0). Finalement, le capitaine lensois a été celui qui a maintenu à flots le navire lensois. Déterminant sur sa ligne à de nombreuses reprises (41′, 59′, 71′, 81′, 85’…), l’international français (2 sélections) préservait le succès des siens malgré le second but lyonnais (2-2, 72′), sur lequel il ne peut grand-chose.


Vidéos OneFootball


Les satisfactions :

Son entrée à la mi-temps en lieu et place de Deiver Machado a peut-être changé le cours de ce match. Dans l’incapacité de produire des différences dans le jeu et notamment dans les couloirs en première période, le RC Lens s’en est remis à Przemyslaw Frankowski (7) pour animer le côté gauche. Buteur plein de sang-froid sur penalty (2-1, 52′), le Polonais était même auteur d’un doublé juste après l’égalisation lyonnaise (3-2, 74′). De quoi assommer des Lyonnais vraisemblablement en voie de guérison et assurer un succès loin d’être évident aux Lensois, alors que son activité des deux côtés du terrain a été également essentielle.

Pour sa première titularisation de la saison après des mois jonchés par des pépins physiques à répétition, David Pereira da Costa (6) a prouvé qu’il fallait bel et bien toujours compter sur lui. Si un certain déchet technique compose encore son jeu, le milieu offensif de 21 ans n’a cessé de proposer entre les lignes jusqu’à être récompensé en obtenant un penalty au retour des vestiaires (52′). Le Portugais, sorti à l’heure de jeu (Adrien Thomasson, 63′) gagnera encore à reprendre le rythme de la compétition. Mais son retour progressif sur les terrains se révèle de plus en plus prometteur.

Les déceptions :

Quelle semaine cauchemardesque pour Kevin Danso (3) ! Déjà en immense difficulté à Arsenal, l’Autrichien ne s’est, lui, pas remis de la claque londonienne. Le patron de la défense lensoise est fautif sur les deux buts de Jake O’Brien sur corner (0-1, 15′ ; 2-2, 72′). Trop laxiste au marquage et étonnamment dominé dans l’impact athlétique sur cette phase de jeu, le roc de 25 ans traverse une passe plus difficile même si, pour le reste de la rencontre, il s’est montré assez solide et n’a pas pris trop de risques avec le ballon.

Ce n’était guère son plus grand match avec le RC Lens, et Florian Sotoca (4) l’a achevé sur une note bien négative. Toujours irréprochable dans l’activité, le Narbonnais a été bien gêné par l’activité lyonnaise dans le couloir gauche et l’entrejeu. Finalement assez peu en vue dans les derniers mètres, le polyvalent attaquant lensois a ponctué sa prestation d’un tacle par derrière éminemment dangereux sur la cheville de Nicolas Tagliafico (90+1′). Un manque de maîtrise plus qu’un signe de frustration, mais une bien vilaine manière de clore une semaine difficile embellie par les trois points glanés face à l’OL.

Les notes :

Samba (7) – Gradit (5), Danso (3), Medina (5) – Aguilar (6), Abdul Samed (6), El Aynaoui (5), Machado (4) puis Frankowski (7) – Sotoca (4), Saïd (6), Pereira da Costa (6)

Crédits photo : Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

À propos de Publisher