Rayan Cherki (OL) : "L'impatience commence à se faire ressentir" | OneFootball

Icon: Foot National

Foot National

·27 septembre 2022

Rayan Cherki (OL) : "L'impatience commence à se faire ressentir"

Image de l'article :Rayan Cherki (OL) : "L'impatience commence à se faire ressentir"

Après sa prestation contre la Belgique ce lundi soir (2-2), l'international Espoirs Rayan Cherki est revenu sur sa situation à l'Olympique Lyonnais.

Rayan Cherki fait parler la poudre. Ce lundi soir, à l'occasion du deuxième match amical des Espoirs français contre la Belgique (2-2) à Valenciennes, le milieu offensif de 19 ans s'est effectivement distingué. Entré à la mi-temps de la rencontre au stade du Hainaut, le gaucher de l'Olympique Lyonnais a distribué deux passes décisives, l'une pour Tanguy Kouassi (51e), l'autre Elye Wahi (77e). Un premier message fort envoyé à Sylvain Ripoll, le sélectionneur, mais surtout à son entraîneur en club, Peter Bosz. Le second, lui, est intervenu après la rencontre.

"Il faut que j’arrive à faire ces choses-là sur 90 minutes, j’espère qu’en club j’arriverai à faire la même chose", a tout d'abord lancé le jeune Gone. Relancé sur son temps de jeu à l'OL, Rayan Cherki, qui n'a pas encore été titularisé cette saison, s'est ensuite montré beaucoup plus direct. "Je me dis que mon heure viendra à un moment ou un autre. Je suis patient, même si l’impatience comme à se faire ressentir, a-t-il glissé. Mais je ne pense pas qu’il (Peter Bosz) me considère comme un joker parce que je bosse tous les jours, et sur mes entrées j’essaie de montrer que je peux apporter énormément au collectif de mon club", a terminé par estimer le milieu offensif lyonnais. Message reçu ?

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

À propos de Publisher