Rafinha évoque Icardi, l’ambiance dans le groupe, Neymar et PSG/Leipzig

Logo : Parisfans.fr

Parisfans.fr

Image de l'article : Rafinha évoque Icardi, l’ambiance dans le groupe, Neymar et PSG/Leipzig

Rafinha, milieu (plutôt offensif) de 28 ans arrivé au Paris Saint-Germain à la fin toute fin du mercato estival 2020 en provenance du FC Barcelone, a répondu aux questions de Téléfoot ce dimanche matin. L’occasion pour le Brésilien de parler du rôle de Mauro Icardi (buteur de 27 ans qu’il avait côtoyé dès la formation au FC Barcelone, puis à l’Inter Milan) dans son transfert, Neymar (attaquant de 28 ans qu’il a connu au Barça) et la réception du RB Leipzig ce mardi (4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions).

Rafinha « C’est une aide énorme et cela m’a motivé à venir ici. »

Icardi ?

Au collège, on était toujours ensemble en classe. Il dormait en mathématiques (rires). Il m’a beaucoup aidé. C’est une aide énorme et cela m’a motivé à venir ici.

L’ambiance dans le groupe ?

Ce vestiaire m’a beaucoup surpris. L’ambiance est extraordinaire, c’est un groupe très très uni, avec de jeunes joueurs mais aussi des gars très expérimentés venus des 4 coins du monde. C’est un groupe marrant (sourire).

Rafinha « ce sont 3 très grands joueurs qui ensemble font très, très mal. »

Neymar ?

J’ai retrouvé un joueur beaucoup plus mature qu’à l’époque du Barça. Neymar, c’est la classe mondiale, l’un des meilleurs du monde. C’est un privilège de jouer avec lui. En tant que personne, c’est quelqu’un d’extraordinaire. Avec Mbappé et Icardi, c’est le top, la classe mondiale. L’année dernière, j’ai vu leurs matchs. Pas pour analyser, mais juste pour profiter. Aujourd’hui, je suis peut-être moins objectif, mais ce sont 3 très grands joueurs qui ensemble font très, très mal.

Rafinha « il n’y a qu’une seule manière de sortir de cette rencontre : c’est en gagnant. »

Je progresse encore au PSG ?

Oui, c’est une culture, un autre football, une autre façon de jouer.

La concurrence ?

C’est comme ça dans les grands clubs, c’est normal, il y a de la concurrence.

Leipzig ?

On un a match importantissime. C’est une rencontre clé, on va la jouer à fond et il n’y a qu’une seule manière de sortir de cette rencontre : c’est en gagnant.