Rabésandratana vote pour un « roulement à 3 » dans la défense du PSG | OneFootball

Rabésandratana vote pour un « roulement à 3 » dans la défense du PSG

Logo : Parisfans.fr

Parisfans.fr

Eric Rabésandratana, ancien défenseur du Paris Saint-Germain (1997-2001) notamment dorénavant consultant sportif pour France Bleu Paris, a évoqué au micro du journal Le Parisien la gestion des défenseurs centraux alors que la concurrence s’annonce rude avec Marquinhos (capitaine de 27 ans) et Presnel Kimpembe (26 ans) si Sergio Ramos (35 ans) sort enfin des blessures et revient à son meilleur niveau. Il évoque une rotation, alors que la défense à 3 ne semble pas être une solution du coach Mauricio Pochettino.

« Il faut un roulement à trois. Ça a toujours été le cas à Paris. Mais sur les gros matchs il y a un ordre de priorité quand même. C’est le meilleur qui joue. Et, au départ, le meilleur c’est Ramos. Mais il ne faut ne pas le faire jouer tous les matchs. Pour un mec qui revient comme lui du bout du monde, il faut l’intégrer mais progressivement. C’est pour ça qu’à Lyon, s’il était vraiment apte, ça aurait été bien qu’il joue un peu. Kimpembe ? Il rentre dans la danse quand même. Il aura du temps de jeu. Mais ça lui permettra de récupérer aussi. Une défense à 3 ? Si Mauricio Pochettino avait envie de changer, il l’aurait déjà fait. Pourtant, si tu joues comme ça, tout sera plus facile pour Ramos. Il faut que Sergio Ramos soit prêt pour affronter le Real Madrid, ça, c’est une priorité. »

On peut déjà noter que Thilo Kehrer et Abdou Diallo (25 ans) sont oubliés dans cette réflexion. Ce qui est aussi un peu le cas dans les « choix » de Pochettino depuis le début de la saison pour composer sa défense. Mais c’est aussi un peu injuste et regrettable. Notamment parce que Kimpembe a globalement déçu. Également parce qu’il y a bien dans l’effectif les joueurs pour aligner régulièrement une défense à 3. Laquelle semble avoir au moins des arguments pour être vraiment essayée, dont le fait que le PSG a joué ses meilleurs bouts de matchs ainsi.

Mais il faut pour le moment rejoindre Rabésandratana, l’idée ne semble pas plaire à Pochettino. Alors il faudra gérer la concurrence. Une rotation à peu près automatique à part sur les grands matchs peut fonctionner, même si chacun verra bien s’il est sur le banc à ce moment et pourrait mal le vivre. Il faudra voir aussi si la question de pose vraiment, car les absences peuvent vite s’accumuler. Pour le moment, l’idée est bien de voir Ramos enchaîner les semaines sans un souci physique afin de monter en puissance. Reste à voir quand il sera décidé qu’il peut jouer. Peut-être ce soir face à Brest (21e journée de Ligue 1).

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher