Quand Waldemar Kita répond à Antoine Kombouaré | OneFootball

Quand Waldemar Kita répond à Antoine Kombouaré

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

En marge du nul contre Lille (1-1) vendredi en Ligue 1, l'entraîneur du FC Nantes a mis la pression sur son président Waldemar Kita par rapport au mercato estival.

Le président du FC Nantes Waldemar Kita a répondu clairement à son coach pour le quotidien L'Equipe ce lundi. "C'est classique, j'ai l'habitude. L'entraîneur est inquiet mais la première personne inquiète, c'est moi. Il ne faut pas oublier que le marché ne bouge pas beaucoup et que c'est pareil dans tous les clubs. On n'a pas fait partir de joueurs non plus : sur les six qui nous ont quittés, il n'y avait qu'un seul titulaire. Parfois, les entraîneurs et les dirigeants n'ont pas la même façon de voir les choses : nous, c'est sur du long terme ; eux, c'est chaque dimanche. Mais il ne faut pas non plus dire qu'il n'y a pas de joueurs. Après, qu'ils conviennent ou pas, c'est autre chose... Aujourd'hui, on veut garder le groupe qu'on a", a lâché le président des Canaris.

"Après le match, je lui ai dit qu'on allait essayer de prendre deux ou trois joueurs. Je suis prêt à acheter mais pas à acheter pour acheter. Si on me propose un joueur à 20 M€ et que j'estime que ce n'est pas pour nous, je dirai non. Moi, je suis un grand garçon, ça fait 20 ans que je suis dans le foot. Je n'ai pas besoin de montrer que je prends des initiatives ou qu'on me mette la pression. Ça ne marche pas avec moi. Il faut être correct", a prévenu le patron du FCN.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher