Quand Matthieu Monteiro (Golaço) évoque les performances de Fransérgio au Portugal | OneFootball

Quand Matthieu Monteiro (Golaço) évoque les performances de Fransérgio au Portugal

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Matthieu Monteiro, chroniqueur pour Golaço, s’est exprimé sur Fransérgio. A la question : Est-ce qu’il peut devenir un joueur très fort de la Ligue 2 et un cadre de cet effectif ? Il a répondu :

« Je dirais que ce serait inquiétant s’il n’arrivait pas à faire des performances convenables voire très convenables en Ligue 2. Sans dévaluer le championnat de Ligue 2 mais on parle d’un joueur qui a quand même fait des saisons de très haut niveau au Portugal et donc ce serait très inquiétant qu’il n’arrive pas à performer un minimum en Ligue 2. Les commentaires et la performance à Rodez, même si ce n’est pas le meilleur club de Ligue 2 j’ai envie de dire, on pouvait s’attendre à un niveau qui était largement supérieur à la saison dernière. »

Quelles sont selon toi ses vraies qualités ?

« C’est un joueur qui au Portugal, quand on le mettait dans un milieu à 2, avait toujours un peu de difficultés à résister à la pression et c’est vrai qu’au Portugal il a joué à plusieurs positions. Il n’a pas que joué au poste de milieu défensif dans un milieu à 2, il a joué dans un milieu à 2 dans un 4-4-2 il a déjà joué comme milieu relayeur le plus offensif dans un milieu à 3. Il a déjà joué comme intérieur dans un 3-4-3 donc c’est un joueur qui plaisait beaucoup aussi dans sa versatilité de ses positionnements sur un terrain. Il a cette capacité aussi a se projeter d’assez loin, d’apporter ce surnombre dans la surface. C’est un joueur qui a un très bon jeu de tête aussi c’est pour ça que parfois ses entraîneurs l’ont fait jouer aussi à ce poste de 9, de 9 et demi. C’est un joueur qui attaquait plutôt bien la profondeur au Portugal et surtout qui respectait quand même bien les consignes quand il avait un schéma assez construit autour de lui avec une équipe de Braga qui a eu des entraîneurs de qualité, que ce soit Ruben Amorim qui est aujourd’hui au Sporting, Carlos Carvajal, Abel Ferreira qui est aujourd’hui à Palmeiras et qui arrivait à créer des organisations. Même quand il était au poste de milieu défensif il comprenait très bien ce qu’il devait faire. Il était même capable de réciter sa leçon dans un milieu à 2, en tant que défensif, c’est vrai que ça a toujours été un joueur qui a montré certaines lacunes défensives. Je crois qu’on les a un peu vu l’année dernière aussi à ce niveau là. C’est peut-être la meilleure période dans un  milieu à 2, c’est quand il avait un certain Joao Palhinha, aujourd’hui à Fulham et international portugais. Un joueur qui était capable de défendre pour 2 limite et ça lui permettait d’avoir plus de libertés et de pouvoir parcourir des mètres, se projeter avec et sans ballon et ça a permis de voir peut-être sa meilleure saison au Portugal quand il a été le plus proche de la surface adverse, plus que quand il était proche de sa surface. »

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher