PSG/Nice (2-1) – Un grand Messi, une 8e victoire et des doutes, les tops et flops | OneFootball

Icon: Parisfans.fr

Parisfans.fr

·2 octobre 2022

PSG/Nice (2-1) – Un grand Messi, une 8e victoire et des doutes, les tops et flops

Image de l'article :PSG/Nice (2-1) – Un grand Messi, une 8e victoire et des doutes, les tops et flops

Ce samedi soir, le Paris Saint-Germain s’est imposé 2-1 (résumé vidéo PSG/Nice), contre Nice lors de la 9e journée de Ligue 1 2022-2023. On vous présente les tops et les flops de cette victoire.

Tops –

❤️ Messi retrouve ses jambes

Quel joueur. Il a retrouvé sa conduite de balle faite de petits appuis, ceux-là même qui ont amené au coup franc qu’il a lui-même inscrit après avoir subi la faute. Même sa vélocité est meilleure et son influence grandit de match en match. Il a régné sur la rencontre par sa technique et son analyse du jeu. Il a un peu sombré comme ses partenaires en début de seconde mi-temps, mais c’est extrêmement prometteur pour la suite.

Sergio Ramos – Le taulier

Alors, vous me direz, qu’il n’a pas non plus été exceptionnel, mais force est de constater que depuis le début de la saison, il est là et en forme. Il a peut-être même été meilleur sur le côté gauche, qu’à droite. Ce n’est pas forcément étonnant dans la mesure où il jouait à gauche à Madrid quand il était avec Varane. Il défend bien, fait des fautes (mais ça on ne lui enlèvera pas à 36 ans) et il presse, il replace, il parle. C’est un leader, mais pas que. Dans le jeu, il n’est pas du tout ridicule et semble même aller de mieux en mieux.

La victoire dans la douleur

On ne le dit jamais assez, mais dans un championnat, toutes les victoires comptent, même celle acquise dans la douleur. Ce PSG là n’est plus aussi flamboyant qu’au début de saison, mais continue de gagner et donc continue sur sa lancée. Invincibles au Parc depuis l’année dernière, invincibles tout court cette saison, il faudra faire plus pour les adversaires pour aller les titiller. En plus, le PSG va certainement mieux jouer que lors de ce match à l’avenir.

Flops –

Les remplaçants n’ont pas brillé

On attendait Ekitike pour ce qui représentait une chance rare, remplacer au coup d’envoi Kylian Mbappé. Cela ne lui a pas souri. Attention, l’idée n’est pas de critiquer après un seul match, mais de manière logique, on sait qu’il jouera peu. Alors quand il est là, on attend qu’il donne un semblant de frisson, mais il n’y a pas eu grand-chose. Pour Fabian Ruiz, c’est la même chose. On ne va pas lui jeter la pierre après si peu de temps de jeu, mais derrière lui, c’est Verratti et sans l’Italien, ça se voit quand il n’est pas là. Ce sera donc dur d’aller gratter beaucoup de temps de jeu avec si peu d’apport. Il a tout bien fait, mais la plupart de ses ballons, il n’a pris aucun risque. Il a joué simple, mais sans faire avancer le jeu. On attendra la prochaine fois, en espérant plus de prise de risque de la part des deux joueurs.

Neymar – Le coup de fatigue

Il ne pouvait pas être au top à chaque match, il a certainement joué son match le plus compliqué. Quand c’est comme cela, il joue moins vite et se complique la vie avec plus de touches de balles. Il doit vite retrouver ce qui faisait sa force les matchs précédents.

Vitinha – Moins influent sans Verratti

Le début de match de Vitinha a été presque inquiétant. Il a eu plus de mal sans Verratti, ce qui semble être assez logique. Tout le monde est meilleur aux côtés des Verratti. Mais Vitinha n’a pas trouvé la connexion avec Ruiz et a fait pas mal d’erreurs. Heureusement, il est monté en pression au fil du match pour rendre une copie mitigée. Mais surtout, le top, c’est l’absence de Verratti et la dépendance du PSG à l’Italien. Il reste le maitre et il parait très difficile de le voir être mis en concurrence.

À propos de Publisher