PSG/Montpellier – Galtier évoque la victoire, Mbappé, la gestion et le mercato | OneFootball

PSG/Montpellier – Galtier évoque la victoire, Mbappé, la gestion et le mercato

Logo : Parisfans.fr

Parisfans.fr

Le Paris Saint-Germain s’est imposé 5-2 face à Montpellier (résumé vidéo PSG/Montpellier) ce samedi au Parc des Princes dans le cadre de la 2e journée de Ligue 1 2022-2023. Après ce match, l’entraîneur parisien Christophe Galtier (55 ans) s’est exprimé au micro de Canal+. Le Français a donné son sentiment sur le victoire, a évoqué le match mitigé de Kylian Mbappé (attaquant de 23 ans), la gestion de l’effectif et le mercato.

Galtier « J’avais décidé de le pousser le plus loin possible dans le match. »

Quel est votre sentiment après votre première victorieuse au Parc des Princes ?

Il y avait évidemment une belle ambiance. Il était également important de faire un bon match, de gagner, de marquer des buts. On a eu affaire à une équipe de Montpellier avec un bloc très bas, très compact sur la première heure de jeu.

On a su se créer des situations mais malheureusement, le gardien a été performant sur le penalty arrêté et sur sa ligne. On passe à la mi-temps avec un avantage de 2 buts. En seconde période, cela a été assez intéressant et quand on a creusé l’écart, il y a eu un peu de relâchement.

De notre point de vue, ces 2 premiers buts encaissés cette saison peuvent paraître anecdotiques. Mais pas quand on s’appelle Christophe Galtier et qu’on est l’entraîneur du PSG !

Cela est lié à un relâchement. On a connu une semaine où il a fait énormément chaud ; les organismes sont fatigués. Kylian Mbappé a fait beaucoup d’efforts sur un plan offensif mais cela a été un peu plus difficile par la suite. J’avais décidé de le pousser le plus loin possible dans le match pour qu’il commence à emmagasiner des minutes de jeu.

Il n’avait joué que 30 minutes il y a 3 semaines et je souhaitais qu’il rentre assez rapidement dans la compétition. Je l’ai poussé au maximum et évidemment, cela coûte sur le plan physique. Puis après, on a du relâchement et les efforts ont été moins coordonnés.

Galtier « c’est un compétiteur qui veut être bon rapidement. »

Que pensez-vous de l’attitude qu’a montrée Kylian Mbappé tout au long de cette partie ? On l’a vu un peu boudeur, frondeur. Il n’a pas fêté son but, il a un peu laissé tomber sur une action en fin de première période. Cela vous interpelle-t-il ? Faut-il désamorcer ça très vite ou cela reste-t-il anecdotique ?

Je vois l’action en fin de première période. Je le répète encore une fois, Kylian avait joué 45, 60 puis 30 minutes pendant les matches de préparation. Son dernier match, c’était il y a 3 semaines. Donc je savais que cela allait automatiquement coûter sur le plan physique. C’est donc anecdotique.

Après, c’est un compétiteur qui veut être bon rapidement mais voilà, lorsque l’on est footballeur de haut niveau, on n’est pas sur on/off ou off/on. Il faut un peu de temps pour retrouver 100% de ses capacités athlétiques. Et lorsqu’il le sera, il fera encore plus la différence. Ce sont des joueurs qui aiment marquer, qui veulent faire marquer, qui attaquent. C’est assez normal qu’il soit un peu à court physiquement par rapport à ses autres partenaires.

Galtier « il faut que tout le monde comprenne qu’il faudra aménager et gérer les temps. »

Justement, comment gérez-vous tous les egos qui sont présents dans le groupe du PSG ? Est-ce le début du problème pour vous, le coach ?

Avoir quelques problèmes avec ce profil de compétiteur et de grand joueur, ce n’est pas trop un problème. C’est plus difficile quand vous avez des joueurs qui n’ont pas ce niveau-là. Ils sont compétiteurs, ils veulent tous jouer, marquer. Ils ne veulent pas sortir.

Mais les matchs vont bientôt s’enchaîner et il faut que tout le monde comprenne qu’il faudra aménager et gérer les temps de jeu des uns et des autres.

Galtier « La Direction a souhaité un renouvellement d’effectif assez important. »

Vous aimez les joueurs heureux. On entend encore que 3 recrues doivent arriver. Les noms cités dans la presse sont assez colossaux. Comment allez-vous faire pour gérer les rotations, d’autant que vous avez l’air  de vous stabiliser au niveau de votre 11 de départ ?

Oui, il y a des joueurs qui sont sur le départ. Il y a évidemment ceux qui ne s’entraînent plus avec nous actuellement mais aussi certains qui étaient sur la feuille de match et qui sont en instance de départ. La Direction a souhaité un renouvellement d’effectif assez important.

On va avoir une saison très particulière avec une Coupe du Monde, une première partie de saison où championnat et Ligue des Champions vont très vite s’enchaîner, dans un calendrier très compact. Il nous faut un effectif bien équilibré et très compétitif, quel que soit le 11 qui démarre et qui finit. Quant à savoir si les recrues que nous avons ciblées et identifiées vont venir, je ne le sais pas !

Galtier « Vous lisez bien la presse ! »

Marcus Rashford, Rafael Leao, Fabian Ruiz. Sommes-nous dans ces noms-là ? Où en est-on ?

Vous lisez bien la presse ! Je fais comme vous, moi aussi je lis la presse.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher