PSG/Leipzig – L’analyse des buts encaissés par Paris : des espaces donnés | OneFootball

PSG/Leipzig – L’analyse des buts encaissés par Paris : des espaces donnés

Logo : Parisfans.fr

Parisfans.fr

Dans l’idée d’apporter à nos lecteurs un contenu plus riche, nous avons eu l’idée de lancer une rubrique avec une analyse des actions marquantes dans un match, que ce soit pour des buts inscrits ou concédés, ou de beaux mouvements, des ratés presque payés et autres. Le but étant de déterminer la part de réussite collective ou individuelle ou d’erreur sur chaque action. C’est ici le 10e numéro avec des séquences lors de la victoire 3-2 contre le RB Leipzig (retrouvez le résumé ici) lors de la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2021-2022.  Il y a ici les défauts du PSG symbolisés dans mes 2 buts encaissés.

Le 1er but encaissé.

La situation après un dégagement de Leipzig récupéré par l’attaquant.

Légende : – Rond orange : les joueurs dont on parle – Tout ce qui est en noir : les options possibles – Tout ce qui est en rouge : ce qui a été fait après l’image. Trait = passe – Flèche = déplacement – Rond blanc = ballon

Marco Verratti est au duel, laissant très peu d’options à André Silva. Il doit jouer en retrait pour éviter de perdre le ballon, à moins de tenter un dribble très compliqué. Idrissa Gueye et Nuno Mendes (ou au moins l’un des deux) pourraient donc anticiper pour mettre la pression sur le joueur de Leipzig disponible en retrait. Sinon, il faudrait que la latéral recule pour couvrir le couloir. Sauf que Gueye s’approche doucement du ballon et Nuno Mendes avancent timidement. La passe est donc facile, tout comme la suite.

On note enfin que Lionel Messi est tout à droite du terrain, pas concerné par ce qu’il se passe.

La situation quand la passe arrive en retrait.

On voit ici assez clairement l’espace laissé par Gueye et Nuno Mendes, laissant l’adversaire contrôler et ajuster sa passe pour l’attaquant, déjà reparti sans être suivi. Dans l’axe, on remarque que Kimpembe reste loin de l’action pour le moment pour ne pas laisser Marquinhos seul et que ce dernier laisser de la marge à Christopher Nkunku. Aussi, sur le temps de la passe, un appel est fait dans l’axe et Achraf Hakimi est obligé de couvrir en laissant de la place dans son couloir.

La situation après qu’André Silva ait joué avec Nkunu.

Nkunku a pu contrôler le ballon et lever la tête pour jouer vers la gauche en partie grâce à la place laissée par Marquinhos. On voit qu’à ce moment Hakimi laisse le joueur dans l’axe, qui ne recevra pas le ballon, pour aller vite sur Angeliño puisqu’il va recevoir le ballon. Dans le même temps, assez étrange, Presnel Kimpembe ralentit un peu sa course et dévie vers l’axe. Cela alors que l’attaquant continue dans le même sens. Il prend alors une avance décisive.

La situation quand Angeliño reçoit le ballon.

Angeliño a tout le temps pour centrer, puisque Hakimi vient de loin et ne fonce pas sur le joueur, en partie, sans doute, pour éviter d’être facilement éliminé. Cela a du sens puisqu’il est proche du but. Mais Kimpembe a du retard sur son attaquant et le centre est complètement jouable.

Le 2e but encaissé.

La situation au début du contre suite à un corner du PSG.

Un joueur de Leipzig est trouvé à droite, Nuno Mendes joue la prudence, notamment alors qu’un second joueur arrive pour dédoubler. On note qu’une passe en profondeur était peut-être possible, mais l’équipe allemande va plutôt temporiser. Une petite mention aussi pour Kylian Mbappé, qui revient à pleine vitesse et sera présent ensuite.

La situation après 2 passes.

Comme nous le disions, Mbappé est bien là, plus proche du but que le ballon. Mais il est un peu loin du porteur de ballon et forme un trio de joueurs qui ne bloque qu’une seule passe. Le porteur du ballon a tout le monde pour jouer, puisque le PSG recule. Cela avec un autre trio dans l’axe, encore pour un seul joueur. Hakimi aurait sans doute pu s’en détacher plus clairement pour bloquer la passe sur Angeliño (avec Marquinhos et Kimpembe qui se décale légèrement pour bloquer l’axe). A la place, il va reculer aussi et laisser du temps à l’adversaire.

La situation quand Angeliño reçoit le ballon.

Le latéral n’est pas complètement libre, mais il a la place pour regarder au centre. On note qu’il aurait aussi pu jouer en retrait sur un joueur laissé seul pour Kylian Mbappé et Julian Draxler. Dans l’axe, André Silva réalise une course très intelligente : d’abord vers Marquinhos, puis vers Kimpembe. Les deux sont concernés et Mukiele est oublié au second poteau alors que Nuno Mendes est un peu loin. Sur ce contre, le plus notable est qu’il ne manquait pas des joueurs. A 4 contre 2 devant la surface, le PSG peut largement s’en sortir. Et ils sont 9 contre 5 sur l’image. Mais il y a trop de place laissée à l’adversaire.

Nous vous invitons à donner votre avis sur ce genre d’article (ainsi que notre analyse bien sûr). N’hésitez pas à indiquer des changements qui pourraient être apportés (Plus d’images ? Plus de dessins sur les images pour décrire ce qu’il se passe ?).

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher