Première journée de C1 : les enseignements 🗒

Logo : OneFootball

OneFootball

Erwann Simon

Image de l'article : Première journée de C1 : les enseignements 🗒

C’est parti, et ça va vite s’enchaîner avec des matchs la semaine prochaine. L’occasion de jeter un regard en arrière sur la première journée de Ligue des champions.


Les Français, côté clubs 🇫🇷

Triste double soirée pour le championnat de France, qui n’avait plus connu ça depuis 2008 : aucune victoire d’un de ses représentants lors de la première journée de Ligue 1.

Son principal héraut, le PSG a logiquement chuté à domicile contre Manchester United. Désillusion similaire pour l’OM, battu en toute fin de match en Grèce, et sentiment mitigé pour Rennes, qui aurait pu faire mieux mais retiendra surtout la fête pour sa première dans sa compétition.


Les Français, côté joueurs 🏃‍♂️

Deux Français se sont particulièrement mis en évidence, chacun à leur manière. Avec deux buts et une passe décisive, Kingsley Coman a été le grand bonhomme de la large victoire du Bayern. Sur sa lancée de la finale d’août. En revanche, Raphaël Varane a sombré contre le Shakhtar : limite sur tous les buts, il concède au passage un but contre son camp…

Satisfecit aussi pour Ousmane Dembélé, rassurant après sa prestation ratée contre Getafe. Et déception en revanche pour Dimitri Payet, plus actif sur les réseaux sociaux que sur le terrain.


Le bilan des gros 📦

Tout Madrid au tapis. Le Real a subi un terrible affront contre le Shakhtar, tandis que l’Atlético a chuté lourdement face au Bayern. Un tenant du titre qui a envoyé un vrai message à ses adversaires, tout comme, à moindre mesure au vu des adversaires respectifs, Manchester City et le Barça.

La Juventus a également géré son match à Kiev avec sérieux, tandis que Liverpool a souffert pour s’imposer face à l’Ajax… mais l’essentiel est fait.


La perf 💪

Leur dernière présence en Ligue des champions remontait à 2015, où ils n’avaient pris que deux points. S’ils n’ont pas gagné non plus sur cette première journée, les loups de Mönchengladbach peuvent légitimement espérer faire mieux. Un nul à l’extérieur face à l’Inter les lance bien dans une poule qui devrait être homogène.