đź‘Ťđź‘Ž Premier League : que retenir de la saison 2021-22 ? | OneFootball

đź‘Ťđź‘Ž Premier League : que retenir de la saison 2021-22 ?

Logo : OneFootball

OneFootball

Jibril Diop

La fin d’un marathon au rythme effréné. 380 matches, 1 071 buts et des milliers de rebondissements. La saison de Premier League baisse son rideau. On dresse le bilan.


Le joueur

Mohamed Salah est la bonne réponse ! Le Pharaon s’est adjugé la double casquette de top scoreur (23) et meilleur passeur (13) de Premier League.

Il a connu un coup de pompe dans le sprint final, mais il y a des circonstances atténuantes : une finale de CAN perdue en février suivie d’une non qualification au Mondial en fin mars.


L’équipe

Soyons fous et choisissons-en deux : Man City et Liverpool. Malgré le triomphe de City à l’issue du sprint final, on se doit aussi de saluer la coriacité des Scousers. Une coriacité à toute épreuve qui nous a gratifié d’une course au titre d’anthologie.

Mention honorable pour le promu Brentford (13e), qui a déjoué les pronostics en assurant son maintien confortablement et en pratiquant un jeu fluide et dynamique.


L’entraîneur

Qu’il semble loin, le temps où David Moyes se cassait les dents en tant que successeur de Ferguson à Manchester United. Près d’une décennie après son licenciement à Old Trafford, le tacticien de 59 ans s’est trouvé une seconde jeunesse à West Ham.

Après une saison 2020-21 Ă©patante, l’Écossais et son escouade ont rĂ©alisĂ© un exercice 2021-22 Ă©bouriffant. Ils sont parvenus Ă  titiller les clubs du « Big Six Â» de PL au classement (7e) et dans les confrontations directes. RĂ©sultat des courses :

– Une victoire contre Liverpool (3-2)

– Une victoire contre Chelsea (3-2)

– Un match nul contre Man City (2-2)

– Une victoire contre Tottenham (2-1)

Moyes était l’architecte de ces quatre traquenards. Parmi les cadors anglais, seuls Arsenal et MU ont réussi un sans faute face au Hammers.


La surprise

Une surprise désagréable au plus haut point. Manchester United a peut-être vécu sa saison la plus turbulente depuis le XXe siècle. Le carnet noir : une sixième place au classement, 12 revers en 38 matches, une légende limogée (Solskjaer), des menaces de mort à l’encontre du capitaine (alerte à la bombe chez Maguire), des recrues au rendement décevant (Sancho, Varane) et, pour enfoncer le clou, Paul Pogba qui quitte le club sans indemnité. Les seules éclaircies dans ce marasme mancunien : Cristiano Ronaldo et ses golazos.


Le moment

Le 26 février 2022 restera dans les annales. Une image qui a fait sourire le monde du football. Huit mois après son malaise cardiaque, Christian Eriksen (recrue hivernale de Brentford) rejouait un match officiel. Frissons.

Photo Getty