[Premier League] Leeds – Arsenal : les notes

Logo : UltimoDiez

UltimoDiez

Image de l'article : [Premier League] Leeds – Arsenal : les notes

Bielsa contre Arteta, c’est un peu l’histoire du grand-père qui affronte son petit-fils. Sans que le plus jeune a bégayé ses gammes pendant très longtemps. Dans une affiche qui a vu Leeds dominer assez outrageusement, les hommes de Bielsa pourront regretter des occasions gâchées et des poteaux sortants. Côté Arsenal, c’est assez flippant mais d’un autre côté, ça ne rompt pas. 0-0 : un bon point pour Arsenal, des regrets pour Leeds. Pas franchement ce à quoi on aurait pu s’attendre.

Leeds

Meslier (6) : Pas très inquiété par la bande à Aubam mais très juste en temps que premier relanceur.

Alioski (5) : Il a fait dégoupiller Pepe et c’est sans doute ce qui le sauve d’un match relativement insignifiant.

Koch (4) : Difficile de dire du mal de lui défensivement aujourd’hui, mais son entêtement à se prendre pour Andrea Pirlo chicote un peu les yeux.

Cooper (5) : Des têtes, des bourrepifs, des grands ballons. Il a fait son match.

Ayling (4) : Parfois, son récent passé de carreleur refait surface et le déchet augmente fortement sur le côté droit.

Phillips (6) : Le petit prince est de retour, et bizarrement c’est toutes les lignes de l’équipe de Bielsa qui retrouvent du liant …

Klich (6) : Marcelo Bielsa a changé beaucoup d’hommes, mais une transformation telle que celle de Klich … c’est dans le top 3 du druide argentin.

Dallas (7) : C’est l’Amérique. Au four, au moulin, et partout ailleurs.

Raphinha (6) : Dans tous les bons coups. Encore quelques temps et la furia pourrait bien s’abattre sur la PL.

Harrison (5) : Il a été propre et juste mais ça a manqué d’un brin de folie pour faire basculer le match.

Bamford (5) : Difficile de lui mettre moins tant il s’est créé des occasions. Difficile de lui mettre plus tant il a gâché des occasions.

Arsenal

Leno (8) : Il a moins d’arrêts à faire à l’entrainement qu’en match.

Bellerin (4) : Il a fait plus de courses vers vers son but que l’inverse.

Gabriel (5) : Fébrile comme on l’a rarement vu cette année

Holding (3) : Fébrile comme on l’a souvent vu cette année

Tierney (5) : Match moyen + de l’écossais, ce qui en fait un des meilleurs joueurs d’Arsenal.

Xhaka (3) : Complètement dépassé sans ballon et trop faible avec.

Ceballos (3) : Il a pris l’eau comme le Titanic.

Pepe (0) : Et la palme de l’idiot du village revient à …

Willock (2) : On a déjà vu des fantômes moins transparent que lui.

Willian + Nelson (4) : Même à deux il n’arrivent pas à la moyenne.

Aubameyang : (4) : Est-ce la faute de l’attaquant si il ne se procure pas d’occasions ou de l’équipe ?

Credit photo : IconSport